L’Europe dans le monde

Quelle est la place de l’Europe et les formes de son influence dans un monde en mutations ? L'objectif est de dégager les dynamiques et les résistances à l’ouverture au monde depuis l’époque moderne, de mettre au jour les moments d’expansion et de repli, en portant une attention particulière aux acteurs et aux passeurs. L’Europe n’est-elle qu’un acteur politique éclectique d’appui à la société internationale onusienne, ou se dirige-t-on vers la création d’une réelle puissance européenne, autonome, voire concurrentielle ?

Les lieux et les espaces du contact et de l’échange

Quels sont les acteurs associés à ces lieux et espaces (institutions politico-administratives, entreprises et structures professionnelles, regroupements de citoyens) ? Quels sont leurs finalités ? Il s'agit ici de caractériser les situations actuelles et leurs évolutions, leur ancrage historique et leur cadre juridique, y compris dans une dimension prospective.

Les formes renouvelées de la présence et de l’influence européenne

Il s'agit d’étudier la présence et l’influence de l’Europe dans la nouvelle configuration mondiale sous l’angle des moyens dont elle dispose, à la lumière de son histoire et de sa capacité à s’adapter aux évolutions du système international. L’attractivité du territoire européen peut-elle être renforcée ? Quelle est l’influence des entreprises multinationales européennes sur les économies étrangères ? L’invention, la coproduction et la diffusion de normes constituent-ils les nouveaux vecteurs d’influence ? Comment l’Europe peut-elle préserver la reconnaissance et la garantie effective des droits fondamentaux en son sein, socle sur lequel son unité s'est forgée ?

Diplomaties, défense, conflictualités

Quelle est la place de l’Europe dans les relations internationales, face aux nouvelles formes de conflictualités (terrorisme) et dans le cadre des nouveaux conflits périphériques (Europe orientale et Moyen-Orient) ? On étudiera ici l'évolution des pratiques de médiation et les mécanismes de résolution des conflits à l’échelle nationale ou multilatérale, et les nouvelles formes de politiques de défense. Comment l’Europe peut-elle améliorer sa contribution à la sécurité internationale ? Se contente-t-elle d’outils de soft power, d’actions civiles, normatives ? Quels sont les acteurs et moyens de mise en œuvre de la défense ?

 

A découvrir sur la thématique "L’Europe dans le monde" :
- Toutes les actualités
- Agenda
- Publications

Coordinateurs d'axe

Bérangère Taxil

Professeur de droit international public, Centre Jean Bodin, Université d’Angers

Bérangère Taxil est spécialiste du droit international de la personne. Membre de l’Institut international des droits de l’homme, de la société française pour le droit international et de l’International Law Association, Bérangère Taxil dispose d’une expérience de dix années d’enseignements en France et à l’étranger sur des questions européennes et internationales. Elle a participé à plusieurs projets de recherche sur la question des réfugiés. Elle est par ailleurs juge-assesseur à la Cour nationale du droit d’asile.

  • Coopération avec Alliance Europa:

Bérangère Taxil coordonne l’axe 3 d’Alliance Europa « L’Europe dans le monde« , elle co-dirige le projet ARRECO sur l’accueil des réfugiés en Europe (2017-2020)  et dirige plusieurs thèses en la matière.

Professeure de droit public à l’Université d’Angers, elle est également co-directrice du Master 2 en droit international et européen et participe aux actions de formation soutenues par Alliance Europa, telles que le module interdisciplinaire. Elle a également organisé à Angers le Concours Rousseau en 2018, le plus important concours international de plaidoiries du monde francophone.

En savoir plus >>

http://www.univ-angers.fr/fr/recherche/unites-et-structures-de-recherche/pole-ll-shs/centre-jean-bodin.html

Stanislas Jeannesson

Professeur d’histoire contemporaine à l’Université de Nantes et membre du CRHIA

Spécialiste de l’histoire des relations internationales au XXe siècle et des évolutions des pratiques diplomatiques, Stanislas Jeannesson est professeur d’histoire contemporaine à l’Université de Nantes et membre du CRHIA. Ses recherches portent particulièrement sur la place de l’Europe dans le système international, du Concert européen à l’Union européenne et sur l’existence d’une culture diplomatique européenne. Il a  publié plusieurs ouvrages et articles qui portent sur l’émergence et l’affirmation de l’idée européenne, notamment dans l’entre-deux-guerres et sur les dynamiques et les résistances qui affectent sur le temps long le projet d’Europe unie. Il enseigne depuis 15 années, à tous les niveaux de la licence et du master, d’abord à l’université de Paris IV-Sorbonne puis à celle de Nantes, l’histoire de l’idée et de la construction européenne. Stanislas Jeannesson est également rédacteur en chef de la revue Monde(s), qui s’attache, en décentrant le regard, à repenser l’histoire des espaces continentaux dans le cadre des connexions permanentes qu’ils ne cessent d’entretenir. Enfin, il est directeur adjoint de l’Ecole Doctorale SCE.

Stanislas Jeannesson est coordinateur de l’Axe 3 d’Alliance Europa  » L’Europe dans le monde« .

http://www.crhia.fr/annuaire.php#id_annuaire_ancre_332

Thierry Guineberteau

Enseignant-chercheur en géographie – LETG – Université de Nantes

Enseignant-chercheur en géographie – LETG – Université de Nantes

Responsable du M2-GAEM (géographie et aménagement des espaces maritimes)

Thématique de recherche :  – Analyse et gestion intégrées du littoral ;- Analyse des politiques publiques régionales, nationales et européennes d’aménagement littoral ;- Système d’acteurs ;- Identifications et recompositions des territoires.

Thierry Guineberteau coordonne l’Axe 3 d’Alliance Europa  » L’Europe dans le monde« .

http://www.univ-nantes.fr/guineberteau-t

Chercheurs

Alina Miron

Professeure agrégée de droit international public au Centre Jean Bodin - Université d'Angers

Ses travaux de recherche portent plus spécifiquement sur le droit de la mer, le contentieux international, les sanctions ciblées et l’application du droit international dans l’ordre juridique interne. Elle est également consultante juridique.

  • Dans le cadre d’Alliance Europa:

Alina Miron  est porteuse du projet:  « La mer, la dernière frontière ? Un projet d’observatoire du contentieux maritime », financé par le dispositif Attractivité d’Alliance Europa.

Elle est co-directrice du Master 2 en droit international et européen et participe aux actions de formation soutenues par Alliance Europa, telles que le module interdisciplinaire (coordination du sous-module 2: l’Europe, terre d’exil et de migrations). Elle a également organisé à Angers le Concours Rousseau en 2018, le plus important concours international de plaidoiries du monde francophone.

Carole Billet

Maître de conférence en Droit de l'Union européenne au laboratoire Droit et Changement Social - Université de Nantes

Thématiques de recherche  :
– La participation différenciée des États membres à l’action de l’Union européenne sur la scène internationale (Axe 1)
– Les agences décentralisées et l’action extérieure de l’Union européenne (Axe 1)
– L’action de l’Union européenne en matière de migration et d’asile (Axe 3)
– Droit de la culture dans l’Union européenne (Axe 4)

en savoir + sur son projet

Andrea Cabezas Vargas

Maître de conférences, Département d’Études Hispaniques et Hispano-américaines, 3L.AM, Université d’Angers.

Thématiques de recherche :

  • Cinéma centre-américain

Membre du Réseau Européen de recherche sur l’Amérique centrale, RedISCA

En savoir plus sur son projet « L’Europe et l’Amérique latine : une histoire d’échanges et de coopérations filmiques »

Antonella Forganni

Professeur assistant en Droit de l’Union Européenne à l'ESSCA, EU-Asia Institute

Thématiques de recherche (Axe 1 et 3 ) :
Relations extérieures de l’UE avec un accent particulier sur la Chine
Le processus d’intégration européenne : Droits de l’Homme / Politique commerciale / Politique aérienne et spatiale

en savoir + sur son projet