Le gagnant rafle tout (y compris les problèmes)

Par Petr Kaniok

Gagner, ça fait du bien. Et être un gagnant, c’est un rôle social très gratifiant. Mais. Car il y a toujours un « mais », surtout en politique. Y compris dans les élections, ce « championnat majeur » de la démocratie moderne. Une fois l’euphorie de la belle victoire dissipée, même un gagnant fort et clair peut vite être en proie aux symptômes de la gueule de bois, face à des difficultés imprévues. C’est ce qui se passe actuellement en République tchèque.

Appel à communications Colloque « Figures du migrant et représentations de la migration dans les arts et la littérature »

L’objectif de ce colloque international est d’aborder la genèse des migrations à travers la figure du migrant qui est au cœur de certaines représentations dans les arts (photographie, vidéo, cinéma, art contemporain) et la littérature. L’étude des migrations par le prisme des fictions et des arts permet peut-être d’envisager la complexité des situations individuelles avant de considérer l’impact politique des mouvements migratoires. Le migrant est en effet une figure politique dont la représentation est sous-tendue par des enjeux idéologiques et géostratégiques, comme la construction des espaces nationaux et leur matérialisation par des frontières qui se dressent sur le parcours du migrant.

Rencontre finale du module interdisciplinaire : le 8 décembre 2017

14h à 16h
Amphi G, fac de droit
Venez découvrir les meilleurs travaux réalisés par 200 étudiants autour de l’Europe et ses enjeux!
Depuis octobre 200 étudiants de master du Mans, Angers et Nantes issus d’études en droit, gestion, culture, science-politique et histoire ont suivi un même module en ligne. A la suite d’un travail d’équipe, ils ont réalisé sur des supports originaux (vidéo, reportage audio, article de blog ) une présentation grand public d’un enjeu, d’un concept, d’une problématique actuelle de l’Europe.

Le Conseil européen ou la dérive du pouvoir

Par Yves Pascouau.
Centralité croissante du Conseil européen, validation de l’unanimité comme mode de décision et perspective de mise en œuvre de coopérations renforcées affectent progressivement le domaine de la politique migratoire. Depuis 2015 et la « crise » liée à l’arrivée de milliers de demandeurs d’asile, réfugiés et migrants sur le territoire de l’Union européenne (UE), le Conseil européen est devenu le centre de gravité de la décision en matière migratoire.