Cultures européennes : appropriations, transmissions, représentations

Quel rôle de la (ou des) culture(s) européenne(s) dans la résolution de la crise et la définition d’une identité européenne ? Il s’agit d’ici à la fois de considérer que la diversité culturelle contribue à la richesse économique et sociale européenne (tourisme,  industries culturelles, systèmes éducatifs), et d’ identifier une spécificité culturelle potentiellement commune à l’ensemble des pays et régions constituant l’Europe d’hier et d’aujourd’hui. L’objet de ces travaux est d’aller vers une approche historique et comparative des pratiques, faits, acteurs culturels dans le domaine des arts, de l’éducation, du savoir, de l’information, des loisirs en Europe, en déclinant les trois grandes modalités des cultures européennes contemporaines :
- la culture en Europe comme force et indice de résistance bénéfique ou rétrograde aux évolutions contemporaines mondiales
- la permanence d’une tradition forte et spécifiquement européenne de transmission culturelle des idées et des valeurs ;
- la transformation récente de l’action culturelle en une culture-action politique et sociale, relevant d’initiatives individuelles ou communautaires et prenant le relais des institutions.

Circulation(s), traditions et renouvellements
Comment définir et appréhender la notion de « cultures européennes » dans le cadre d’une pluralité, d’une diversité géographique et d’une autonomie politique, constitutive de l’Europe au cours de son histoire ? Il s’agit d’analyser ici les circulations physiques et symboliques : circulations des idées, des personnes et des textes (littéraires, artistiques, filmiques...). Quelles sont les conséquences dans le monde postcolonial de la circulation des idées et des préjugés issus du monde colonial ? Comment la circulation du point de vue introduit-elle dans la stabilité (ou fixation identitaire supposée) la dynamique de l’altérité et de l’échange ? Quelles sont les nouvelles formes artistiques et culturelles induites par la circulation transatlantique et transméditerranéenne des œuvres et des artistes ? Qu’en est-il de la traduction, de l’enseignement et de la reconnaissance des langues en usage en Europe ?

Transmission, (ré) appropriation
Comment définir la notion de « culture européenne » (« intra-européenne » ou « extra-européenne ») ?  Quels sont les paramètres d’une « Europe culturelle », plus ou moins homogène, par contraste avec les autres (grandes) cultures mondiales ? La question de la transmission des valeurs portées par une culture européenne interroge la définition des missions et des actions d’éducation, de formation ou de médiation. Comment se caractérisent les différents niveaux d’action et d’interaction des acteurs impliqués dans cette organisation globale, récepteurs et producteurs de cette culture européenne ? L’éducation comparée à l’échelle européenne et extra-européenne, les rencontres entre projets artistiques et éducatifs comme modes de transmission de la culture, ou bien encore l’intervention des nouvelles technologies bouleversant le contenu et la forme de la culture, permette d’aborder la question du rapport entre démocratisation, art et éducation. De quelle manière la notion d’identité européenne s’est-elle construite, se construit et se questionne à partir de l’idée d’une mémoire commune ? La littérature, les arts scéniques visuels et plastiques contribuent fortement à cette dynamique mémorielle, que ce soit dans le sens de la sélection, de la sacralisation de certaines mémoires au détriment d’autres, ou au contraire dans le dévoilement d’histoires oubliées, qui deviennent alors le support de nouvelles revendications d’appartenance identitaires.

Quelles méthodologies pour aborder le fait culturel en Europe aujourd’hui ?
Par l'expérimentation, insitu et invivo, les recherches menées ici portent sur les enjeux d’archivage, de transmission, de sensibilisation, d’hybridation culturelle de manière originale. Grâce à ces nouvelles méthodes de recherche, les questions de formation et d'innovation sont également renouvelées et ré-envisagées en produisant différents types de résultats : nouvelles connaissances, nouvelles pratiques, nouveaux langages, nouveaux espaces. La réflexivité, qui implique une distanciation et une mise en perspective, fait aussi partie des enjeux proposés aux chercheurs.
Quelles sont les relations entre les modes de production culturelle et la mise à disposition, diffusion, circulation des connaissances et de l’information (question des supports de transmission et des différentes médiations possibles) ? Quelles implications ont ces formes de médiations en termes pédagogiques ? En quoi les activités d'innovation pédagogique contribuent-elles à la formation de dispositifs contribuant à la diffusion, à la construction, voire à la création d’une conscience ou d’une identité culturelle européenne ?  Quels renouvellements cela implique-t-il pour le métier d’enseignant- chercheur ?
Quels sont les dispositifs intellectuels, publics et socioculturels ainsi que les outils originaux de production ou  de co-production des connaissances et des idées ? La question du développement d'outils originaux de productions de connaissance académique est un enjeu majeur. Quelle place pour les dispositifs en openaccess, ou en  creativecommons ? Comment ces modes d'accès modifient-ils la culture construite ?

A découvrir sur la thématique Gouverner l’Europe dans la mondialisation

- Toutes les actualités
- Agenda
- Publications

Coordinateurs

Brigitte Ouvry-Vial

Professeur de Littérature- 3LAM – Université du Maine

Professeur de littérature à l’Université du Maine, membre du 3LAM, Brigitte Ouvry-Vial est également membre senior de l’Institut Universitaire de France, et  directrice de L’Institut des Humanités Numériques du Mans. Elle encadre les travaux de jeunes chercheurs sur la culture écrite imprimée et numérique.

Brigitte Ouvry-Vial dirige un réseau européen ANR 2014-2017 Reading in Europe 15e-21e (50 EC de 15 pays), est Management Committee Substitute de l’action COST (IS1404)  E-READ. Membre de SHARP-L Translation Committee (John Hopkins U., USA), elle est aussi référente géographique Amérique du Nord pour les Relations Internationales de l’Université du Maine. A l’initiative de plusieurs groupes de recherche (2004-2008, G.E.S.T. U. Paris7, 2008-2011) “Editrices et femmes du livre” Dict. Encyclopédique des Femmes Créatrices, (2012-2014), PLLI (2011-2014, Pratiques du livre, de l’imprimé, de la Lecture CPER 10 en Région PLLI), elle mène par ailleurs des activités internationales variées (Visiting Professor at Drew University, N.J., Investigadores Residentes Casa de Velasquez Madrid,  Guest seminar en Asia, Europe, initiation d’accords Erasmus …).

Brigitte Ouvry-Vial est coordinatrice de l’Axe 4 d’Alliance Europa « Cultures européennes, appropriations, transmissions, représentations« , et porteuse du projet de recherche « AMICAE – Analyse des médiations innovantes de la culture et de l’art pour une Europe ouverte« .

http://3lam.univ-lemans.fr/fr/membres/enseignants-chercheurs/ouvry-vial-brigitte.html

Georges Letissier

Professeur des Universités en littérature anglaise à l'Université de Nantes - CRINI

Professeur des Universités en littérature anglaise à l’Université de Nantes
Directeur du Centre de Recherche sur les Identités Nationales et l’Interculturalité  (CRINI, EA 1162)

Georges Letissier est coordinateur de l’Axe 4 d’Alliance Europa  » Cultures européennes, appropriations, transmissions, représentations« .

en savoir +

Claire Gauzente

Professeur à l'Institut d'Economie et de Management de Nantes, au LEMNA - Université de Nantes

Professeur à l’Institut d’Economie et de Management de Nantes
Laboratoire d’Economie et de Management de Nantes-Atlantique (LEMNA) – Université de Nantes

Thématiques de recherche : Etudes et méthodes de recherche, Marketing digital (Search Marketing, Mobile marketing, Privacy, Avatars, Réalité Augmentée), Organisation des entreprises en réseaux (Franchise), Orientation marché

Claire Gauzente est coordinatrice de l’Axe 4 d’Alliance Europa « Cultures européennes, appropriations, transmissions, représentations« .

Chercheurs

Marie Lezowski

Maître de conférences en histoire moderne au TEMOS à l'Université d’Angers

Thématiques de recherche :

  • l’histoire culturelle et religieuse de l’Italie moderne (v. 1550 -v. 1750)
  • enjeux commerciaux, spirituels et juridiques de la circulation des objets de la foi catholique

Chercheuse associée au TEMOS
Chercheuse associée au CéSor (Centre d’études en sciences sociales du religieux) – EHESS

  • Partenariat avec Alliance Europa

Marie Lezowski bénéficie du dispositif Attractivité pour ses activités de recherche – En savoir plus sur son projet « L’Europe portative – Objets chrétiens en circulation : mobilité des hommes et recomposition des cultures européennes (XVIe-XVIIIe siècles) »

Jean-Christophe Barbato

Professeur agrégé de droit public à l'Université de Nantes, auteur d’une thèse intitulée « La diversité culturelle en droit communautaire. Contribution à l’analyse de la spécificité de la construction européenne ».

Ses travaux portent principalement sur le droit et la politique de la culture de l’Union européenne. A ce titre, il a participé à des conférences en France et à l’étranger (Bruxelles, Saint Pétersbourg) et est expert sur ces questions pour le F.R.S.-FNRS Belge.

Il a rédigé de nombreux écrits portant sur le droit et la politique de la culture de l’UE et notamment un fascicule « culture » pour le répertoire Dalloz en collaboration avec Jack Lang. Il a également co-organisé en juin 2015 un colloque international au Petit Palais à Paris consacré à l’ « Européanisation et à l’internationalisation du droit des musées » avec le soutien du Louvre.

Au sein de l’Université de Nantes, il dirige la mention Études européennes et internationales et co-dirige le M1 Droit Européen et international et le M2 Droit de l’UE. Il est membre du Laboratoire Droit et Changement Social (DCS).

 

http://www.univ-nantes.fr/barbato-jc

Anne Baillot

Professeur des universités, Responsable de la Licence franco-allemande parcours études européennes, chercheuse en études germaniques au sein du laboratoire 3L.AM à l'Université du Mans

  • Responsable de la Licence franco-allemande parcours études européennes, Département d’allemand
  • Professeur des universités
  • Thèmes de recherche
    • Littérature et histoire des idées de l’Aufklärung au romantisme
    • Transferts culturels et scientifiques franco-allemands
    • Constitution et transmission du texte ; l’archive
    • Réseaux intellectuels et communication scientifique

Présentation détaillée

Eliane Elmaleh

Professeur en civilisation américaine - 3L.AM - Université du Maine

3L.AM – Université du Maine.

Eliane Elmaleh est co-porteuse du workpackage 3 « Transmission de l’art et production artistique » du projet AMICAE°.

Delphine Letort

Professeur HDR en cinéma américain au 3L.AM - Université du Maine

3L.AM – Université du Maine.

Delphine Letort est co-porteuse du workpackage 3 « Transmission de l’art et production artistique » du projet AMICAE°.

 

 

Isabelle Audras

Maître de conférence - CREN - Le Mans Université

Isabelle Audras est co-porteuse du volet « Ecoles, plurilinguismes, migrations, workpackage 2 du projet AMICAE°.

Laboratoire CREN – Le Mans Université

Chloé Aubry

Doctorante en Langues et Cultures dans le cadre du projet AMICAE

Dans le cadre du projet AMICAE d’Alliance Europa, Chloé Aubry prépare une thèse sur « Le livre d’artiste en Europe aujourd’hui : médiateur d’une nouvelle et commune sensibilité ? » . Sous la direction de Brigitte Ouvry-Vial (Université du Maine) et de Claire Gauzente (Université de Nantes, elle travaille au sein de l’école Doctorale Sociétés, Cultures, Échanges de Nantes pour le laboratoire 3LAM.

Caroline Cunill

Maître de conférences Civilisation hispano-américaine, 3L.AM - Université du Maine

Maître de conférences Civilisation hispano-américaine – 3L.AM – Université du Maine

Thématiques de recherche :

– le système de justice de l’Empire ibérique et, plus particulièrement, son adaptation aux peuples autochtones ;
– les modalités de prise en compte de la diversité culturelle dans l’appareil de justice de l’Empire hispanique ;
– le processus d’institutionnalisation d’offices spécialisés tels que les défenseurs des Indiens ou les interprètes dans les Audiences américaines ;
– la capacité de négociation des populations indiennes face à la Couronne espagnole ;
– le rôle des intermédiaires (avocats, interprètes, caciques, religieux) dans le système de justice colonial ;
– le place des transferts culturels dans la création d’une culture juridique américaine hybride.

Caroline Cunill est impliquée dans le programme AMICAE° et s’intéresse également aux thématiques liées à l’Axe 2 de l’Institut.

en savoir +

Karsten Forbrig

Karsten Forbrig est ATER à Faculté des Langues et Cultures Etrangères, Département d'études germaniques de l’Université de Nantes. Il enseigne le théâtre, la traduction, la civilisation germanique, la médiation culturelle. Sa recherche porte sur la théorie et la pratique du théâtre, la littérature allemande, le cinéma allemand, la traduction, la médiation culturelle.

Il co-pilote le projet « Création et crise« , soutenu par Alliance Europa.

http://www.univ-nantes.fr/site-de-l-universite-de-nantes/karsten-forbrig--775530.kjsp

Günter Kraüse

Maître de conférences à la Faculté des Langues et Cultures Étrangères de l’Université de Nantes

Gloria PAGANINI

Gloria PAGANINI, maitre de conférence à l'Université de Nantes, présidente d’Univerciné et directrice du festival italien

Gloria PAGANINI, maitre de conférence à l’Université de Nantes, présidente d’Univerciné et directrice du festival italien.

Après une Maîtrise de Philosophie à l’Université de Bologne, en 1983, et, en 1998, un Doctorat de l’Université Sorbonne Nouvelle-Paris III en Etudes italiennes, spécialité  Didactique des Langues (Titre de la thèse : Entre le ‘très proche’ et le ‘pas assez loin’ : différences, proximité et représentation de l’italien en France. Co-direction : Alvaro Rocchetti, Université Sorbonne Nouvelle-Paris III et Geneviève Zarate, ENS Fontenay/St Cloud), Gloria Paganini a intégré, en 2000, l’Université de Nantes, en tant Maître de conférences en Études Italiennes. Membre du CRINI et directrice du festival annuel de cinéma italien de Nantes ; sa recherche porte sur l’identité nationale et les représentations sociales de l’étranger dans la culture et dans le cinéma italien contemporain.

Le cinéma italien est pour elle un outil précieux dans la découverte de la culture italienne au même titre que la littérature, l’art ou la musique. Passionnée de cinéma depuis sa jeunesse, elle a fréquenté les salles d’art et d’essais de Bologne, elle apprécie le cinéma comme facteur de lien social et pour l’ambiance unique d’une salle de cinéma.