L’Europe portative – Objets chrétiens en circulation : mobilité des hommes et recomposition des cultures européennes (XVIe-XVIIIe siècles)

Marie Lezowski, chercheuse à l’Université de Nantes en histoire moderne, bénéficie d’un soutien d’Alliance Europa entre 2017 et 2020.

Hypothèse générale du projet de recherche. Du trésor figé aux circulations mondiales : l’objet religieux revisité

Quand l’Europe est sommée de répondre au défi des extrémismes religieux, l’histoire apporte un éclairage nécessaire sur la très grande mobilité des identités confessionnelles dans les siècles passés. Un indice majeur de cette mobilité est l’ample trafic d’objets religieux, qui a lieu au sein de l’Europe, mais aussi entre l’Europe et Nouveau Monde : cette « économie des dévotions » (A. Burkardt), champ neuf de l’histoire mondiale de l’Europe moderne, reste encore largement à explorer.
Intégrant les objets d’église et les petits objets mobiles dits « de dévotion », ce projet a pour enjeu principal de comprendre les mécanismes (spirituels, sociaux et juridiques) de mise en circulation des objets de la foi chrétienne, qui viennent réfuter toute conception arrêtée des frontières d’Europe. Quels sont les acteurs privilégiés de ces circulations, et pour quelles répercussions à leur point de provenance et d’arrivée ?

Deux approches complémentaires : la mobilité et le vol sacrilège

– L’objet religieux sur les routes : s’identifier dans la mobilité : 1/ Explorer les expériences de la mobilité 2/ Suivre la perpétuelle expansion de l’Europe moderne, en direction du Nouveau Monde et du Levant
– L’objet sacré à l’épreuve du « vol sacrilège »

 

Activités envisagées

  • Le socle de cette recherche est l’étude de l’ample circulation des objets religieux autour de Milan,  terrain de choix pour observer les flux mondiaux d’objets religieux autour de l’Europe moderne. Deux pistes privilégiées dans l’étude portent sur les échanges de Milan avec les Indes occidentales (par exemple la province du Paraguay) et avec le Levant (la Terre Sainte et l’actuelle Syrie).
    Séjours à Milan prévus pour l’exploitation des sources ciblées pour chaque dépôt d’archives (le premier au printemps 2017)
  • Organisation d’un colloque pluridisciplinaire sur le thème : « L’objet chrétien sur les routes : projection de soi et rapports à l’Autre (Europe,
    Nouveau Monde, Levant), XVIe-XVIIIe siècles » à l’automne 2018 (Angers ou Nantes).

Porteur du projet

Marie Lezowski

Maître de conférences en histoire moderne au TEMOS à l'Université d’Angers

Thématiques de recherche :

  • l’histoire culturelle et religieuse de l’Italie moderne (v. 1550 -v. 1750)
  • enjeux commerciaux, spirituels et juridiques de la circulation des objets de la foi catholique

Chercheuse associée au TEMOS
Chercheuse associée au CéSor (Centre d’études en sciences sociales du religieux) – EHESS

  • Partenariat avec Alliance Europa

Marie Lezowski bénéficie du dispositif Attractivité pour ses activités de recherche – En savoir plus sur son projet « L’Europe portative – Objets chrétiens en circulation : mobilité des hommes et recomposition des cultures européennes (XVIe-XVIIIe siècles) »

Université d’Angers

L’université d’Angers propose des formations de masters en droit, économie et gestion et contribue aux axes de recherche de l’institut d’études européennes et globales.

http://www.univ-angers.fr/fr/index.html

TEMOS

Temps, Mondes, Sociétés - CNRS FRE 2015, Universités d'Angers, Bretagne Sud, Le Mans

L’unité TEMOS (Temps, Mondes, Sociétés) regroupe des enseignants-chercheurs et des personnels d’appui à la recherche des universités d’Angers, Bretagne Sud, du Mans et du CNRS.
Formation de Recherche en Évolution pour deux ans (FRE 2015), TEMOS compte soixante membres titulaires et autant de doctorants travaillant sur les quatre périodes de l’histoire, de l’antiquité au temps très présent (sections 32 et 33 du CoNRS). Leurs recherches portent sur des organisations humaines diverses et des espaces géographiques variés propices aux coopérations internationales ; leurs objets sont pluridisciplinaires d’où des collaborations nombreuses avec d’autres disciplines : lettres, droit, science politique, géographie, sciences du vivant, médecine, environnement.

http://cerhio.fr/