Création & Crise

Par quels processus émerge la création de la crise ?

Comment la création artistique réagit-elle face à la crise (économique, sociale, politique, axiologique, etc.) ?

Quelles réponses peut-elle nous apporter dans des situations de trouble ?

Quelles méthodes pouvons-nous lui emprunter afin de mieux aborder la crise ?

Voici quelques questions auxquelles le projet Création et Crise souhaite apporter des réponses en fédérant différentes approches scientifiques, artistiques et pédagogiques sur la base de créations artistiques dans les domaines de la littérature et des arts du spectacle. Dans ce contexte, la création artistique, tout comme la recherche scientifique, sont comprises comme des modes d'appropriation de la réalité qui peuvent s’alimenter ou s’enrichir mutuellement.

La visée du projet « Création & Crise » est donc un décloisonnement entre les mondes universitaire et artistique, un échange de regards et de méthodes pour aborder les questions politiques actuelles et innover à propos des méthodes d’enseignement. La réalisation de cet objectif passe par des résidences d’artistes-chercheurs internationaux qui donneront lieu à un certain nombre d’actions (ateliers de création, ateliers de traduction, lecture scéniques, conférences, journées d’étude, colloques, etc.)

La crise comme point de départ

Par définition, le terme « crise » désigne une situation de trouble, due à une rupture d'équilibre plus ou moins violente (des régimes, de l'équilibre du pouvoir, des États, de l'entreprise, etc.) et dont l'issue est déterminante pour l'individu ou la société. Dans le contexte économique, on parle d’un dysfonctionnement, souvent caractérisé par la surproduction ou la dépression, le chômage et, en économie capitaliste, un effondrement des cours boursiers. Ce sont avant tout ces dernières formules que les citoyens européens entendent fréquemment.

Elue mot de l’année 2008 par la Société pour la langue allemande (GfdS), la « crise financière » semble les hanter tel un spectre. Avancée en permanence comme argument pour une politique de rigueur, elle s’est entre-temps transformée aux yeux de beaucoup en « crise générale ». La crise de l’emploi en France, la crise énergétique, la crise de la dette dans la zone euro, la crise de gouvernance dans l’UE qui est indéniablement liée à cette dernière, la crise syrienne, la crise ukrainienne, la grande crise migratoire ou la crise provoquée par les actes terroristes – chacune de ces situations de trouble semble en cacher une autre, au point que l’état de crise devient la norme.

En dehors du retentissement perpétuel du nom dans les médias, cette notion de « crise », nous la rencontrons également au théâtre. Elle n’est rien d’autre que le nœud de l'action dramatique, caractérisé par un conflit intense entre les passions qui doit conduire au dénouement. Le théâtre, ce double de la vie, donne donc pratiquement depuis ses débuts à voir et à entendre les mécanismes de la crise. Et plus encore, il parvient à la dépasser, ne serait-ce que dans le cadre du protocole expérimental d’une mise en scène. Compte tenu de ce lien intime, penser la crise à partir du théâtre, avec les outils du théâtre et des arts de la scène, le théâtre à partir de la crise et surtout agir par les moyens du théâtre est, à nos yeux, une approche qui s’impose.

Porteur du projet

Faculté des Langues et Cultures étrangères – Université de Nantes

La Faculté des Langues et Cultures Étrangères est un espace ancré au sein du campus Lettres et Sciences Humaines de Nantes depuis 1996. Cette composante, l’une des plus importantes de l’Université (3000 étudiants en moyenne chaque année) est une communauté riche et multiple qu’illustre la structure en deux filières LLCEr/LEA et en 7 départements (anglais, arabe, allemand, espagnol, italien, portugais, langues slaves et orientales – russe, chinois, japonais).

La Faculté des Langues et Cultures Étrangères est un espace ouvert à la fois sur l’international (à travers de nombreuses collaborations avec des universités étrangères) et sur la vie culturelle de la cité (festivals de musique, théâtre, vidéo, cinéma, expositions, etc.).

http://www.flce.univ-nantes.fr/

Günter Kraüse

Maître de conférences à la Faculté des Langues et Cultures Étrangères de l’Université de Nantes

Karsten Forbrig

Karsten Forbrig est ATER à Faculté des Langues et Cultures Etrangères, Département d'études germaniques de l’Université de Nantes. Il enseigne le théâtre, la traduction, la civilisation germanique, la médiation culturelle. Sa recherche porte sur la théorie et la pratique du théâtre, la littérature allemande, le cinéma allemand, la traduction, la médiation culturelle.

Il co-pilote le projet « Création et crise« , soutenu par Alliance Europa.

http://www.univ-nantes.fr/site-de-l-universite-de-nantes/karsten-forbrig--775530.kjsp

Partenaires du projet

ACTE, association pour la culture et le théâtre étranger

Association étudiante dédiée à l’art du théâtre dans diverses langues

ACTE est une association étudiante dédiée à l’art du théâtre dans diverses langues (allemand, anglais, français, espagnol). Soutenue par la Faculté des Langues et Cultures Étrangères de l’Université de Nantes, ACTE encourage les activités culturelles liant enseignement des langues et pratique du théâtre amateur et professionnel.

http://www.associationacte.org/

CAPHI Centre Atlantique de Philosophie

Le Centre Atlantique de Philosophie (EA2163) regroupe les recherches menées par les enseignants du département de philosophie de l’Université de Nantes, ainsi que par les chercheurs associés. Ces recherches relèvent de trois axes principaux : l’histoire de la philosophie, la philosophie analytique, l’herméneutique et l’esthétique.

CREN

Centre de recherche en éducation de Nantes, EA 2661 (UN, UM)

Le Centre de Recherche en Éducation de Nantes (CREN EA2661), est le laboratoire de recherche en éducation de l’Université de Nantes. Il s’appuie sur différentes composantes : l’UFR Lettres et Langages, l’ESPE des Pays de la Loire et la Faculté de Psychologie. Il accueille également des chercheurs de l’Université du Maine. Reconnu comme équipe d’accueil par le Ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche en 1995, il bénéficie du label A de l’Agence d’évaluation de la recherche.

http://www.cren.univ-nantes.fr/

le lieu unique

Scène nationale de Nantes

Scène nationale de Nantes, le lieu unique est un espace d’exploration artistique, de bouillonnement culturel et de convivialité qui mélange les genres, les cultures et les publics. Son credo : l’esprit de curiosité dans les différents domaines de l’art : arts plastiques, théâtre, danse, cirque, musique, mais aussi littérature, philo, architecture et sciences humaines.
Lieu de frottements, le lieu unique abrite à côté de ces espaces dédiés à la création, un ensemble de services : bar, restaurant, librairie, hammam, crèche…

http://www.lelieuunique.com/

TU-Nantes

Scène conventionnée théâtre implantée sur le campus nantais. Véritable acteur d’attractivité culturel et artistique de la Métropole nantaise, aux confins du pôle de vie de l’Université et du le quartier Nantes Nord, le TU s’affirme depuis 1994 comme un lieu pour l’art, pour la recherche et la création, pour la rencontre et la découverte, pour la confrontation des idées et la pensée en mouvement. Un espace pour créer, travailler, agir, inventer, innover, penser et partager. Un temps des premières fois pour de jeunes équipes artistiques, d’étudiants et porteurs de projets, de spectateurs. Chaque saison, cette scène de création et de recherche contemporaine propose une programmation mêlant théâtre et danse, professionnelle et de grande qualité artistique, résolument tournée vers la diffusion de jeunes compagnies, de projets protéiformes, de formes contemporaines et engagées tout comme des premiers projets d’équipes artistiques émergentes, jeunes ou étudiantes, des actions culturelles axées vers la découverte et temps forts susceptibles de fédérer les énergies et les publics. Favoriser l’expérience de l’art et de la création, transmettre et partager le regard sont les fondements de ses actions.

www.tunantes.fr

Étrange Miroir

Le collectif Étrange Miroir est un collectif nantais créé en 2011, dont la philosophie, proche de celle d’un laboratoire, est d’expérimenter de nouvelles formes artistiques et documentaires.

Le collectif mêle, dans sa pratique créative, univers sonores, musicaux, visuels, littéraires ou documentaires pour engager et provoquer une réflexion sociale et citoyenne. Ses différentes réalisations tissent des passerelles entre recherche, militantisme et monde artistique, avec une double ambition : d’être exigeant aussi bien sur le plan créatif que scientifique.

http://www.etrangemiroir.org/

Programme de travail