« Création & Crise » phase 1 : vidéos, interviews… Revivez le projet!

L’artiste-chercheur allemande Maxi Obexer s’est installée en résidence à Nantes, à l’invitation de la Faculté des Langues, en mars 2017 pour partir, avec les participants au projet, à la recherche de nouvelles formes créatives qui répondent aux facettes multiples du concept «migration(s)». Que signifie le mot «migration(s)»? Dépasse-t-il le concept géopolitique ? Comment identifier les motivations et les origines des mouvements migratoires? Quelles différentes formes la migration peut-elle prendre et qu’est-ce qu’elles signifient pour la ville de Nantes ? Ces questions ont fait l’objet de recherche, d’échanges et de créations.

Création & Crise – Migrations 2017

Omniprésents dans les médias depuis l’été 2015, les flux migratoires sont en effet un phénomène constant de notre époque. Une réalité à laquelle on accorde une attention particulière surtout en période de crise, où la confrontation à autrui nous apprend parfois plus qu’on ne le voudrait sur nous-mêmes et la société dont nous sommes issus. Mais la migration n’existe pas seulement depuis le début de l’époque moderne et ce n’est pas non plus un domaine réservé à l’homme. Lors de sa résidence, Maxi Obexer souhaite interroger ce concept dans toutes ses dimensions (biologique, géographique, historique, métaphorique…). Qu’il s’agisse du déplacement d’une personne d’un endroit à l’autre ou de la migration du sens d’une langue à l’autre, la dramaturge décèlera et transcrira le moindre mouvement avec les participants de l’atelier de création et son équipe artistique.

 

Maxi Obexer

Née en 1970 à Brixen dans le Tyrol du Sud, Maxi Obexer compte parmi les auteurs les plus engagés du théâtre germanophone contemporain. A travers ses textes de théâtre, ses pièces radiophoniques ou ses installations sonores, la co-fondatrice de l’Institut pour une nouvelle écriture scénique (NIDS) interroge depuis quelques années la politique européenne, notamment la politique migratoire. Lauréate du prix EURODRAM 2016 avec sa pièce «Illegale Helfer», Maxi Obexer a résidé au mois mars 2017 à Nantes pour entamer une nouvelle création qui s’inscrira dans ce même sillage, dans le cadre du projet « Création & Crise ».

En savoir plus sur son travail à Nantes : lien vers son interview en anglais.

http://www.m-obexer.de/

Déroulement de la résidence

Les six participants au projet, sélectionnés suite à leur réponse à l'appel à participation, ont travaillé tout au long du mois de mars 2017 pour proposer une création artistique originale présentée au TU- Théâtre Universitaire. Ils se sont tout d'abord intéressés, à l'invitation de Maxi Obexer, au passé de la ville de Nantes. Une ville qui, avec son histoire liée à l’esclavage, connait bien les effets migratoires. Comment la traite négrière a-t-elle fonctionné ? Comment s’est développé le changement des pensées des hommes qui a amené à l’abolition d’esclavage ? Que signifie ce basculement dans l’histoire pour nous dans un monde où la peur, la construction des murs et la haine jouent un rôle de plus en plus grand ?

Leurs réflexions ont inspiré le travail de création qui s'est développé autour de l'écriture, de traductions de textes et d'improvisations théâtrales. La seconde partie de la résidence a ensuite été consacrée au travail à partir des textes, autour de la dramaturge Heike Bröckerhoff et de la Stomach Company. Aux cotés de  Laura Di Marc, scénographe, les participants ont proposé des manières de passer les messages à travers les mouvements et la scénographie.

Représentation artistique

Le mercredi 29 mars, le résultat du travail a été présenté dans le cadre du festival TURBULENCES au TU. Tout au long du projet, Marie-Céline, Audrey, Janis, Vera, Solange, David et les artistes de la Stomach Company ont réfléchi aux textes écrits, ont interrogé le choix des mots et la manière de représenter les multiples facettes, quelquefois difficiles et tendancieuses, du sujet « migration(s) » et de l’histoire de l’esclavage en Europe. Les participants ont mis en avant leur rapport particulier au sujet au regard de la situation actuelle de l'Europe en transformation.

Vidéo à venir.

Conférence-lecture

La résidence artistique de Maxi Obexer s'est close le 31 mars avec une lecture-conférence bilingue à l’Université de Nantes. Cette conférence de Maxi Obexer et Catherine Perret, professeure des universités en théorie et histoire des arts modernes et contemporains à l’Université Paris 8, était accompagnée par la lecture des extraits allemands et français des textes de l’auteure. Ces textes étaient traduits et lus par des étudiants  de licence 3 du département germanistique et Solange Lucas, fortement engagée dans le travail des traductions. Après une introduction de Catherine Perret sur l’histoire de l’art engagé, les positions différentes de Walter Benjamin et Theodor W. Adorno sur le rapport entre production et culture et la conclusion que l’art ne se trouve pas au sein de la politique mais est, elle-même, un des lieux de la politique d’aujourd’hui, les deux femmes ont discuté sur le contenu et les différentes formes littéraires des œuvres de Maxi Obexer. A travers son écriture, elle s’engage depuis plusieurs années à propos de la politique migratoire en Europe et nous montre l’importance de ce sujet : l’importance de le traiter d’une façon artistique et d’en parler sur scène dans le théâtre, pour obtenir un changement des pensées ou au moins une vigilance du public.

Plus d'informations sur le projet Création & Crise

Porteurs du projet

Faculté des Langues et Cultures étrangères – Université de Nantes

La Faculté des Langues et Cultures Étrangères est un espace ancré au sein du campus Lettres et Sciences Humaines de Nantes depuis 1996. Cette composante, l’une des plus importantes de l’Université (3000 étudiants en moyenne chaque année) est une communauté riche et multiple qu’illustre la structure en deux filières LLCEr/LEA et en 7 départements (anglais, arabe, allemand, espagnol, italien, portugais, langues slaves et orientales – russe, chinois, japonais).

La Faculté des Langues et Cultures Étrangères est un espace ouvert à la fois sur l’international (à travers de nombreuses collaborations avec des universités étrangères) et sur la vie culturelle de la cité (festivals de musique, théâtre, vidéo, cinéma, expositions, etc.).

http://www.flce.univ-nantes.fr/

Karsten Forbrig

Karsten Forbrig est ATER à Faculté des Langues et Cultures Etrangères, Département d'études germaniques de l’Université de Nantes. Il enseigne le théâtre, la traduction, la civilisation germanique, la médiation culturelle. Sa recherche porte sur la théorie et la pratique du théâtre, la littérature allemande, le cinéma allemand, la traduction, la médiation culturelle.

Il co-pilote le projet « Création et crise« , soutenu par Alliance Europa.

http://www.univ-nantes.fr/site-de-l-universite-de-nantes/karsten-forbrig--775530.kjsp

Vera Barner

Stagiaire pour le développement du projet « Création & Crise »

Après sa licence en Arts du spectacle et en étude des langues et littératures romanes à l’Université Friedrich-Alexander à Erlangen en Allemagne, Vera Barner effectue en 2016-2017 le master tri-national « Analyse des Pratiques Culturelles : Cultures scéniques et médiatiques dans l’espace transnational » en Allemagne, Autriche et France. Pendant ses études elle a régulièrement travaillé auprès de théâtres, essentiellement dans le domaine de communication, par exemple au théâtre Deutsches Theater in Goettingen, au Théâtre d’Erlangen ou au théâtre WERK X à Vienne.

Elle finira son master avec un mémoire sur l’approche artistique de la migration par les théâtres allemands.

verabarner@gmx.de

Partenaires

TU-Nantes

Scène conventionnée théâtre implantée sur le campus nantais. Véritable acteur d’attractivité culturel et artistique de la Métropole nantaise, aux confins du pôle de vie de l’Université et du le quartier Nantes Nord, le TU s’affirme depuis 1994 comme un lieu pour l’art, pour la recherche et la création, pour la rencontre et la découverte, pour la confrontation des idées et la pensée en mouvement. Un espace pour créer, travailler, agir, inventer, innover, penser et partager. Un temps des premières fois pour de jeunes équipes artistiques, d’étudiants et porteurs de projets, de spectateurs. Chaque saison, cette scène de création et de recherche contemporaine propose une programmation mêlant théâtre et danse, professionnelle et de grande qualité artistique, résolument tournée vers la diffusion de jeunes compagnies, de projets protéiformes, de formes contemporaines et engagées tout comme des premiers projets d’équipes artistiques émergentes, jeunes ou étudiantes, des actions culturelles axées vers la découverte et temps forts susceptibles de fédérer les énergies et les publics. Favoriser l’expérience de l’art et de la création, transmettre et partager le regard sont les fondements de ses actions.

www.tunantes.fr

ACTE, association pour la culture et le théâtre étranger

Association étudiante dédiée à l’art du théâtre dans diverses langues

ACTE est une association étudiante dédiée à l’art du théâtre dans diverses langues (allemand, anglais, français, espagnol). Soutenue par la Faculté des Langues et Cultures Étrangères de l’Université de Nantes, ACTE encourage les activités culturelles liant enseignement des langues et pratique du théâtre amateur et professionnel.

http://www.associationacte.org/

le lieu unique

Scène nationale de Nantes

Scène nationale de Nantes, le lieu unique est un espace d’exploration artistique, de bouillonnement culturel et de convivialité qui mélange les genres, les cultures et les publics. Son credo : l’esprit de curiosité dans les différents domaines de l’art : arts plastiques, théâtre, danse, cirque, musique, mais aussi littérature, philo, architecture et sciences humaines.
Lieu de frottements, le lieu unique abrite à côté de ces espaces dédiés à la création, un ensemble de services : bar, restaurant, librairie, hammam, crèche…

http://www.lelieuunique.com/