Rendu des mémoires de plaidoiries pour le Concours Rousseau

Ce mardi 20 mars, les équipes participantes au Concours de procès simulé en droit international Charles Rousseau ont rendu leurs mémoires en requête et en défense. Maintenant que les phases écrites sont achevées, les équipés universitaires se préparent pour les joutes orales qui auront lieu à partir du 30 avril 2018.

Mardi 20 Mars – Après plusieurs mois de recherche et de rédaction sur le cas fictif imaginé par les Professeures Alina Miron et Bérangère Taxil,  les étudiants des différentes universités participant au Concours Charles Rousseau ont dû rendre leurs mémoires de plaidoiries en requête et en défense.

Les travaux des étudiants seront examinés minutieusement par les membres du jury et ils seront jugés selon plusieurs critères comme la rigueur scientifique, la structure argumentaire et bien sûr les connaissances en droit international. Le cas de cette édition 2018 du concours de procès simulé en droit international, ayant pour thème le droit de la mer et les réfugiés, voit s’affronter les États de Tamalu et Saumuré contre celui de Takaramé devant le Tribunal International du Droit de la Mer.

La soumission des mémoires marque ainsi la fin des phases écrites pour les équipes participantes mais le repos est de courte durée car cela préfigure la survenance des phases orales qui débuteront le 30 Avril 2018 à la Faculté de Droit de l’Université d’Angers par un colloque d’ouverture sur « Les réfugiés et la mer ».

 

L’équipe de l’Université d’Angers pour le Concours Charles Rousseau 2018 (Léna, Coralie, Léa, Aboubacar)

 

 

Porteurs

Bérangère Taxil

Professeur de droit international public, Centre Jean Bodin, Université d’Angers

Bérangère Taxil est spécialiste du droit international de la personne. Membre de l’Institut international des droits de l’homme, de la société française pour le droit international et de l’International Law Association, Bérangère Taxil dispose d’une expérience de dix années d’enseignements en France et à l’étranger sur des questions européennes et internationales. Elle a participé à plusieurs projets de recherche sur la question des réfugiés. Elle est par ailleurs juge-assesseur à la Cour nationale du droit d’asile.

  • Coopération avec Alliance Europa:

Bérangère Taxil coordonne l’axe 3 d’Alliance Europa « L’Europe dans le monde« , elle co-dirige le projet ARRECO sur l’accueil des réfugiés en Europe (2017-2020)  et dirige plusieurs thèses en la matière.

Professeure de droit public à l’Université d’Angers, elle est également co-directrice du Master 2 en droit international et européen et participe aux actions de formation soutenues par Alliance Europa, telles que le module interdisciplinaire. Elle a également organisé à Angers le Concours Rousseau en 2018, le plus important concours international de plaidoiries du monde francophone.

En savoir plus >>

http://www.univ-angers.fr/fr/recherche/unites-et-structures-de-recherche/pole-ll-shs/centre-jean-bodin.html

Alina Miron

Professeure agrégée de droit international public au Centre Jean Bodin - Université d'Angers

Ses travaux de recherche portent plus spécifiquement sur le droit de la mer, le contentieux international, les sanctions ciblées et l’application du droit international dans l’ordre juridique interne. Elle est également consultante juridique.

  • Dans le cadre d’Alliance Europa:

Alina Miron  est porteuse du projet:  « La mer, la dernière frontière ? Un projet d’observatoire du contentieux maritime », financé par le dispositif Attractivité d’Alliance Europa.

Elle est co-directrice du Master 2 en droit international et européen et participe aux actions de formation soutenues par Alliance Europa, telles que le module interdisciplinaire (coordination du sous-module 2: l’Europe, terre d’exil et de migrations). Elle a également organisé à Angers le Concours Rousseau en 2018, le plus important concours international de plaidoiries du monde francophone.

Réseau Francophone de Droit International – RFDI

Association de la loi 1901, son objectif est de promouvoir l’étude et la recherche francophones en droit international et européen par le biais de rencontres et de colloques.

Le RFDI accueille tous ceux qui souhaitent œuvrer à la réussite de tels objectifs dont l’émergence d’élites juridiques et scientifiques francophones notamment par la pratique du Concours de procès simulé en droit international Charles Rousseau.

http://www.rfdi.net/