L’épilogue de la 34e édition du concours Charles Rousseau

Du 30 Avril au 6 Mai 2018, une vingtaine d’équipes universitaires se sont retrouvées à Angers pour défendre le Tamalu et le Saumuré ou le Takaramé dans le cadre du concours de procès simulé en droit international Charles Rousseau. Cette édition, organisée pour la première fois à l’Université d’Angers, avait pour thème le droit des réfugiés et les problématiques migratoires sur un cas préparé par les professeures Alina Miron et Bérangère Taxil.

 

Au cours de cette semaine, la Faculté de droit de l’Université d’Angers a accueilli en son sein les joutes éliminatoires où les étudiants ont pu débattre du droit des réfugiés et le devoir de secours en mer dans le cadre d’un cas pratique fictif présenté devant le Tribunal International du droit de la mer. Autour de ces questions et de ces problématiques qui font écho à l’actualité, les juristes ont confronté leurs positions sur cette branche du droit international encore marginale devant d’éminents professeurs et professionnels du droit.

Cette semaine clôt leurs travaux de longue haleine depuis leurs premières recherches à la fin de l’année 2017 jusqu’au rendu de leurs mémoires, le 20 mars 2018. Un travail rigoureux et détaillé qui a permis aux étudiants de développer une démarche juridique ainsi qu’une réelle réflexion sur les problèmes posés par le cas fictif. Au-delà de l’aspect scientifique et compétitif, les différentes équipes ont également pu découvrir, dans un cadre convivial, la ville d’Angers et son patrimoine ainsi que l’Université d’Angers, pôle majeur de formation en droit international et européen.

 

A la suite des éliminatoires, les équipes de l’Université d’Ottowa, de l’Université Catholique de Louvain, de l’Université de Toulouse et de l’Université d’Angers ont réussi à se hisser jusqu’aux quarts de finale.

Les demi-finales ont eu lieu le samedi 5 mai à la Cour d’Appel d’Angers dans un cadre parfaitement adapté pour ces épreuves où l’équipe de l’Université de Strasbourg s’est confronté à l’équipe de l’Université d’Aix-Marseille tandis que l’Université libre de Bruxelles a affronté la Vrije Universiteit Brussel. Deux magistrates de la cour d’appel d’Angers, Brigitte LAMY, procureure générale et Clarisse PORTMANN première conseillère de la cour, ont notamment siégé en tant que jury au cours de ces plaidoiries pour départager les équipes.

 


Le 6 mai dernier, c’est finalement l’Université d’Aix-Marseille qui a remporté cette 34ème édition du concours Charles Rousseau après une joute contre l’Université libre de Bruxelles au musée Jean Lurçat, dont le nom a été repris pour nommer un protagoniste du cas fictif.

Les équipes se sont affrontées devant un jury prestigieux : Julien CAZALA, professeur à l’Université Paris XIII, Alina MIRON, professeure à l’Université d’Angers, Alain PELLET, professeur émérite de l’Université de Nanterre, Geneviève DUFOUR, professeure à l’Université de Sherbrooke, Philippe GAUTIER, greffier du Tribunal international du droit de la Mer, Andrea GATTINI, professeur à l’Université de Padoue et Raphael MAUREL. doctorant à l’université de Clermont-Ferrand.

 

 

Cette intense semaine s’est terminée par un diner de gala où de nombreux prix ont été attribués aux participants. Que ce soit le meilleur mémoire ou bien le meilleur plaideur, les étudiants et équipes gagnantes repartent chez eux avec des ouvrages et des manuels prestigieux après des moments de dur labeur et des belles rencontres.

Pour plus d’informations : Concours Charles Rousseau – Edition  2018 – RFDI

Acteurs

Bérangère Taxil

Professeur de droit international public, Centre Jean Bodin, Université d’Angers

Bérangère Taxil est spécialiste du droit international de la personne. Membre de l’Institut international des droits de l’homme, de la société française pour le droit international et de l’International Law Association, Bérangère Taxil dispose d’une expérience de dix années d’enseignements en France et à l’étranger sur des questions européennes et internationales. Elle a participé à plusieurs projets de recherche sur la question des réfugiés. Elle est par ailleurs juge-assesseur à la Cour nationale du droit d’asile.

  • Coopération avec Alliance Europa:

Bérangère Taxil coordonne l’axe 3 d’Alliance Europa « L’Europe dans le monde« , elle co-dirige le projet ARRECO sur l’accueil des réfugiés en Europe (2017-2020)  et dirige plusieurs thèses en la matière.

Professeure de droit public à l’Université d’Angers, elle est également co-directrice du Master 2 en droit international et européen et participe aux actions de formation soutenues par Alliance Europa, telles que le module interdisciplinaire. Elle a également organisé à Angers le Concours Rousseau en 2018, le plus important concours international de plaidoiries du monde francophone.

En savoir plus >>

http://www.univ-angers.fr/fr/recherche/unites-et-structures-de-recherche/pole-ll-shs/centre-jean-bodin.html

Alina Miron

Professeure agrégée de droit international public au Centre Jean Bodin - Université d'Angers

Ses travaux de recherche portent plus spécifiquement sur le droit de la mer, le contentieux international, les sanctions ciblées et l’application du droit international dans l’ordre juridique interne. Elle est également consultante juridique.

  • Dans le cadre d’Alliance Europa:

Alina Miron  est porteuse du projet:  « La mer, la dernière frontière ? Un projet d’observatoire du contentieux maritime », financé par le dispositif Attractivité d’Alliance Europa.

Elle est co-directrice du Master 2 en droit international et européen et participe aux actions de formation soutenues par Alliance Europa, telles que le module interdisciplinaire (coordination du sous-module 2: l’Europe, terre d’exil et de migrations). Elle a également organisé à Angers le Concours Rousseau en 2018, le plus important concours international de plaidoiries du monde francophone.

Partenaires

Faculté de droit, économie et gestion – Université d’Angers

La Faculté de droit, d’économie et de gestion de l’Université d’Angers est une unité d’enseignement et de recherche de près de 3000 étudiants qui embrasse l’ensemble des formations classiques dans ces disciplines.

Au surplus elle a développé en matière de formation des spécificités dans les contenus des enseignements dispensés et dans les méthodes utilisées.

Les licences générales font une place importante à l’enseignement des langues étrangères afin, en particulier, de préparer les étudiants aux formations dispensées en anglais en Master. Un accompagnement individualisé des étudiants (tuteur, grand-frère, enseignant correspondant, etc.) leur permet d’obtenir des appuis pour le développement de leurs projets. Des licences professionnelles ont été créées en correspondance avec le tissu économique local (administration publique territoriale, habillement, PME-PMI, notariat, etc…).

Les Masters se sont, pour la grande majorité d’entre eux, spécialisés dans des secteurs professionnels porteurs : banque et finances, ressources humaines à l’international, management à l’international, intelligence économique, droit des entreprises, etc. Ces formations sont adossées à deux laboratoires de recherche juridique, économique et de gestion composés de 88 enseignants-chercheurs et de 90 doctorants dont les travaux de recherche fondamentale et appliquée sont l’objet de contrats.

http://www.univ-angers.fr/fr/acces-directs/facultes-et-instituts/faculte-droit-economie-gestion.html

Réseau Francophone de Droit International – RFDI

Association de la loi 1901, son objectif est de promouvoir l’étude et la recherche francophones en droit international et européen par le biais de rencontres et de colloques.

Le RFDI accueille tous ceux qui souhaitent œuvrer à la réussite de tels objectifs dont l’émergence d’élites juridiques et scientifiques francophones notamment par la pratique du Concours de procès simulé en droit international Charles Rousseau.

http://www.rfdi.net/

Ville d’Angers

Région des Pays de la Loire

La Région des Pays de la Loire soutient le programme Alliance Europa dans le cadre de sa démarche Recherche, Formation et Innovation en Pays de la Loire.

 

http://www.paysdelaloire.fr

Réseau Angevin de droit international et européen – RADIE

Le Réseau angevin de droit international et européen (RADIE) est une association fondée en 2013 et labellisée par l’Université d’Angers. Depuis, elle s’efforce de construire et de renforcer les liens entre les étudiants angevins, anciens, nouveaux et futurs autour du droit international et européen.

Elle soutient toutes initiatives s’inscrivant dans cette perspective, notamment des participations aux concours de plaidoiries d’envergure internationale.

http://radieangers.wixsite.com/radie