Les universitaires participent au débat médiatique autour des élections européennes – Arnauld Leclerc

Plusieurs universitaires du réseau Alliance Europa partagent leurs points de vue à l’occasion des élections européennes du 26 mai 2019. Présentation du Parlement européen, des grands enjeux de l’Europe et voyage dans les coulisses de l’institution… Retrouvez la contribution d’Arnaud Leclerc, professeur de science politique à l’Université de Nantes, titulaire de la Chaire TEN Europa, directeur de la MSH Ange-Guépin et Président d’Euradio. Il alerte sur le risque de transformer les élections européennes en une série de votes nationaux.

L'auteur

Arnauld Leclerc

Professeur de science politique à l’Université de Nantes et directeur de la Maison des Sciences de l’Homme Ange-Guépin. Titulaire de la chaire Jean Monnet 2017-2020 Télos, Ethos, Nomos Europa. Coordinateur de l'Axe 1 d'Alliance Europa " Gouverner l'Europe dans la mondialisation"

Arnauld Leclerc, membre du Laboratoire Droit et Changement Social (Unité Mixte de Recherche CNRS/Université n°6297) est spécialiste de théorie politique appliquée à l’Europe. Il dirige le master 2 science politique de l’Europe et a créé en 2011 une licence sélective originale dédiée à l’étude pluridisciplinaire de l’Europe. Ses enseignements relèvent tous des études européennes et contribuent à la fois à la vitalité de ce champ, aux débats sur les questions européennes par ses nombreuses participations à des débats publics et l’organisation de nombreux événements scientifiques et extra-académiques. Il est président de Euradionantes, radio école spécialisée sur les questions européennes, accueillant chaque année des étudiants de toute l’Europe et diffusant en plusieurs langues.

Coordinateur du projet de la Chaire de Philosophique de l’Europe dirigée par le philosophe Jean-Marc Ferry, il est l’auteur de plusieurs ouvrages collectifs dont Les intellectuels et le pouvoir. Déclinaisons et mutations aux Presses Universitaires de Rennes (2012), Conclusion : La citoyenneté européenne en temps de crise (2016) et L’Europe : crise et critique aux Presses de l’Université de Paris-Sorbonne (2017) et Du mot au concept. La démocratie comme intellectualisation de la dispute sociale (2017),  L’Europe face au défi des religions : construire un espace public par-delà la sécularisation (2017) Ses thèmes de recherche portent sur la Philosophie de l’Europe, la théorie de la démocratie et la Philosophie de l’Université.

Voir la page de la Chaire « Télos Ethos Nomos de l’Europe »