Chaire de Philosophie de l’Europe

Présentation

Ce projet s’est terminé en 2018 mais les réflexions se poursuivent au sein de la Chaire TEN-Europa portée par Arnauld Leclerc.

Développer une réflexion théorique et encourager un échange sur les questions européennes – telle est la mission de la Chaire de Philosophie de l’Europe de l’Université de Nantes. Sous la direction du son titulaire Jean-Marc Ferry, elle visait à promouvoir une meilleure intelligibilité du projet européen, de ses enjeux, de ses principes constitutifs et de ses difficultés. La Chaire de Philosophie de l’Europe a été fondée en 2011 par l’Université de Nantes, le Conseil régional des Pays de la Loire et Nantes-Métropole, et a fait partie du projet Alliance Europa depuis son lancement en 2015. Elle avait pour but d’assurer une visibilité académique et une dynamique de collaboration entre disciplines sur l’objet européen. Au-delà de sa mission de recherche, la Chaire a animé les espaces publics locaux, nationaux et internationaux à travers l’association des acteurs de la société civile, et a également constitué un soutien à l’européanisation des formations au sein de l’Université de Nantes. En ce sens, elle s’est voulue un lieu de réflexion et de débat s’adressant à la fois aux chercheurs, aux étudiants et au grand public.

logo-twitter-rond         facebook-icon-preview         

 

Adresse site personnel de Jean-Marc Ferry: http://www.jean-marcferry.eu/

Titulaire de la Chaire

Jean-Marc Ferry

Philosophe, professeur des Universités

Jean-Marc Ferry est titulaire de la Chaire de Philosophie de l’Europe de l’Université de Nantes à la Maison des Sciences de l’Homme de Nantes depuis sa fondation en 2011. Il est professeur honoraire en science politique et philosophie morale à l’Université libre de Bruxelles, docteur honoris causa de l’Université de Lausanne (2000) et de l’Université Saint-Louis de Bruxelles (2017), ancien boursier de la fondation Alexander von Humboldt (Bonn). Il est membre, notamment, de la Fondation Jean Monnet, du groupe Spinelli pour l’Europe, et de l’Observatoire Européen des Politiques Universitaires. Jean-Marc Ferry est Commandeur de l’ordre de Léopold et Grand Officier de l’ordre de Léopold II (Belgique), Médaille d’or de l’Académie d’Agriculture de Paris. En 1995, l’Académie française lui décerne le Prix La Bruyère pour l’ensemble de son œuvre. Son œuvre fut couronnée à deux reprises par l’Institut de France : Prix La Bruyère de l’Académie française, en Philosophie, Morale, Sociologie, « pour l’ensemble de l’œuvre » (1995) ; prix Louis Marin de l’Académie des Sciences morales et politiques, pour La Question de l’Etat européen (2001).

Il a publié, à ce jour, une trentaine d’ouvrages, quelques deux cent cinquante articles de revues, chapitres d’ouvrages collectifs, entretiens et rapports d’expertise dont beaucoup traitent des questions européennes.

Il dirige la collection Humanités aux Éditions du Cerf (Paris) et la collection La Pensée élargie aux Éditions Le Bord de l’Eau. Il co-dirige avec Nathalie Zaccaï-Reyners la collection Philosophie et société aux Éditions de l’Université Libre de Bruxelles et, avec Alain Renaut, la collection Philosophie appliquée aux Presses Universitaires de Paris Sorbonne. Son dernier ouvrage s’intitule La Raison et la foi. Une philosophie de la religion. Parmi ses ouvrages les plus importants, rappelons Les Puissances de l’expérience (1991), Philosophie de la communication (1994), L’Ethique reconstructive (1996), La Question de l’Etat européen (2000), De la Civilisation (2001), Valeurs et normes (2002), La Question de l’Histoire (2002), Les Grammaires de l’intelligence (2004), Europe, la voie kantienne (2005), La Religion réflexive (2010), La république crépusculaire (2010), La Raison et la Foi (2016).

Il est également promoteur du concept de l’Allocation Universelle.

Lire le CV de Jean-Marc Ferry

http://users.skynet.be/sky95042

https://www.amazon.fr/-/e/B004N55X78

 

Equipe

Arnauld Leclerc

Arnauld Leclerc

Professeur de science politique à l’Université de Nantes et directeur de la Maison des Sciences de l’Homme Ange-Guépin. Titulaire de la chaire Jean Monnet 2017-2020 Télos, Ethos, Nomos Europa. Coordinateur de l'Axe 1 d'Alliance Europa " Gouverner l'Europe dans la mondialisation"

Arnauld Leclerc, membre du Laboratoire Droit et Changement Social (Unité Mixte de Recherche CNRS/Université n°6297) est spécialiste de théorie politique appliquée à l’Europe. Il dirige le master 2 science politique de l’Europe et a créé en 2011 une licence sélective originale dédiée à l’étude pluridisciplinaire de l’Europe. Ses enseignements relèvent tous des études européennes et contribuent à la fois à la vitalité de ce champ, aux débats sur les questions européennes par ses nombreuses participations à des débats publics et l’organisation de nombreux événements scientifiques et extra-académiques. Il est président de Euradionantes, radio école spécialisée sur les questions européennes, accueillant chaque année des étudiants de toute l’Europe et diffusant en plusieurs langues.

Coordinateur du projet de la Chaire de Philosophique de l’Europe dirigée par le philosophe Jean-Marc Ferry, il est l’auteur de plusieurs ouvrages collectifs dont Les intellectuels et le pouvoir. Déclinaisons et mutations aux Presses Universitaires de Rennes (2012), Conclusion : La citoyenneté européenne en temps de crise (2016) et L’Europe : crise et critique aux Presses de l’Université de Paris-Sorbonne (2017) et Du mot au concept. La démocratie comme intellectualisation de la dispute sociale (2017),  L’Europe face au défi des religions : construire un espace public par-delà la sécularisation (2017) Ses thèmes de recherche portent sur la Philosophie de l’Europe, la théorie de la démocratie et la Philosophie de l’Université.

Voir la page de la Chaire « Télos Ethos Nomos de l’Europe »

Tristan Storme

Tristan Storme

Maître de conférences en science politique à l’Université de Nantes. Membre du Centre de théorie politique, Université libre de Bruxelles.

Tristan Storme est un spécialiste de théorie politique appliquée à l’Europe, formé à l’ULB de Bruxelles. Ses travaux portent notamment sur l’articulation du politique et du religieux en Europe, sur la réutilisation des concepts issus de Carl Schmitt par de nombreux intellectuels dans le débat sur l’Europe. Il  a publié « Carl Schmitt et le marcionisme. L’impossibilité théologico-politique d’un œcuménisme judéo-chrétien » aux Éditions du Cerf en 2008 et  » L’actualité du Tractatus de Spinoza et la question théologico-politique » coédité avec Quentin Landenne en 2014.

Voir ses publications

Daniela Heimpel

Daniela Heimpel

Doctorante en science politique à l’Université de Nantes et à l’Université de Montréal, Canada.

Au sein du Laboratoire Droit et Changement Social de l’École doctorale Droit, Économie-Gestion, Sociétés, Territoires, Daniela Heimpel prépare une thèse en co-tutelle avec l’Université de Montréal portant sur « Enseigner l’Europe ? Défis, potentiel et limites d’une éducation à la citoyenneté européenne » sous la direction d’Arnauld Leclerc et Jean-Marc Ferry pour l’Université de Nantes et Magdalena Dembinska pour l’Université de Montréal (bourse de la Friedrich Ebert Stiftung, Allemagne).

Depuis 2015, Daniela Heimpel est intégrée à l’équipe de la Chaire de Philosophie de l’Europe dont elle fut l’assistante avant de devenir associée au titre de ses recherches sur la citoyenneté européenne et sur le fonctionnement de l’espace public européen. Depuis septembre 2017, elle est en séjour de recherche en tant que visiting student au European University Institute, Department of Political and Social Sciences, Italie, sous supervision du professeur Rainer Bauböck.

Activités

La chaire organisait des colloques internationaux dédiés chaque fois au thème fort de l’année. En 2015-2016, les réflexions portaient autour de « Public – privé : vers un nouveau partage en Europe ». En 2017, le colloque avait pour thème « Europe. Le partage public - privé en question » et il s'est déroulé jeudi 23 et vendredi 24 mars 2017 à la Maison des sciences de l'Homme de Nantes.
Pour découvrir les thèmes précédents, voir l’archive.

La Chaire organisait également le Grand Séminaire (Kolloquium). Il s’agissait d’un cycle de conférences mensuelles visant à approfondir un thème spécifique, en invitant des chercheurs à exposer leur interprétation et soumettant celle-ci à la discussion approfondie d’un public informé et intéressé. « L’Europe. A quoi bon ? », tel était le titre du Grand Séminaire de 2017-2018. Chaque séance était consacrée à la discussion d’un texte, en présence de deux intervenants : un chercheur affirmé présente l’un de ses travaux, et un doctorant, post-doctorant ou jeune docteur commente et lance le débat avec le public.

Réseaux

Porteuse d’un projet d’ampleur européenne, la Chaire de Philosophie de l’Europe s’est attachée tout au long de son activité depuis 2011, à développer sa dimension internationale et son interdisciplinarité et à construire des partenariats avec les autres acteurs politiques et intellectuels spécialisés sur les questions européennes. Ainsi, par la tenue régulière de conférences, colloques, séminaires, par les interventions répétées à l’extérieur des Professeurs Arnauld Leclerc et Jean-Marc Ferry, et l’invitation de nombreux intervenants, d’horizons très variés, la Chaire a su acquérir sur ces quelques années d’activités, une visibilité académique importante et une reconnaissance certaine.

Table-rondes, séminaires, conférences-débats, sur invitation d’associations diverses ou acteurs politiques et sociaux plus généralement, ont ainsi été l’occasion d’une valorisation de la recherche et d’un échange enrichissant avec la société civile, politique et administrative de l’espace, tant local que national ou international.