Zoom sur l’Université d’été Govart à Lesbos

Organisée dans le cadre du réseau Jean Monnet GovUnet, l’université d’été Govart s’est tenue du 9 au 19 juillet 2018 à Lesbos. Lorraine Stravens, doctorante en Histoire des relations internationales à l’Université de Nantes a pu y participer.

Présentation

Le réseau Jean Monnet GovUnet (Governance Universities Network) a pour objectif de créer un réseau de 8 universités européennes sur les thématiques de la gouvernance, le pluralisme et le transnationalisme.

Dans ce cadre, l'Université d'Egée organise chaque année un université d'été à Lesbos.

Cette année, les participants ont été amenés, du 9 au 19 juillet 2018, à envisager l’Union européenne sous le prisme de diverses théories classiques et contemporaines de relations internationales et des sciences politiques. Avec des intervenants aux profils variés et issus de domaines divers, les contenus sont pensés de manière complémentaire et transversale.

Alternant des cours magistraux et des séances d’exercices pratiques, le programme intensif est conçu pour une application progressive des enseignements tout au long du séjour. Les participants bénéficient également d’une initiation aux fondamentaux de la recherche en sciences sociales, notamment sur les étapes dans la construction d’un projet de recherche répondant à des démarches méthodologiques scientifiques.

Une évaluation finale permettant d’établir la compréhension des thématiques abordées donne lieu à l’attribution d’un certificat de participation. La forme de cette évaluation peut varier entre questions aux choix multiples, évaluation orale individuelle ou une présentation des résultats de recherches pour les participants doctorants.

En temps que membre associé, l'Université de Nantes a la possibilité de faire participer ses doctorants. Cette année, Lorraine Stravens, doctorante en histoire (CRHIA, Université de Nantes) a eu l'opportunité de se rendre à Lesbos pour suivre les enseignements et ateliers dispensés dans le cadre de cette université d'été et de consolider son réseau.

Pour en savoir +

Retour d'expérience

L’Université d’été GovUnet fut une expérience enrichissante, tant sur la plan académique que culturel. Ma thèse étant pluridisciplinaire, alliant histoire des relations internationales, droit et sciences politiques, c’était l’occasion pour moi d’approfondir ma maîtrise des codes des sciences politiques. Le travail de prise de recul par rapport aux théories fondamentales en relations internationales m’a permis de revisiter mes approches jusqu’alors fortement axées sur l’histoire. Mes recherches en sortent plus équilibrées. Cela va aussi sans dire, le cadre de Lesbos est idéal pour des pauses culturelles au cœur des îles égéennes.

Lorraine Stravens, doctorante en Histoire des relations internationales, CRHIA - Université de Nantes

Participants

Lorraine Stravens

Doctorante en Histoire des relations internationales, CRHIA - Université de Nantes

Rattachée au CRHIA de l’Université de Nantes, Lorraine Stravens prépare depuis septembre 2017 une thèse sur L’émergence des gouvernements locaux et régionaux dans les politiques nationales et européennes d’aide au développement depuis 1980, sous la direction du Professeur Michel Catala, avec le soutien d’Alliance Europa (dans le cadre du projet CITER) et du LabEx EHNE.

  • Dans le cadre d’Alliance Europa

Lorraine Stravens participe au développement du LIPE et à la mise en place des séminaire doctoraux.