Retour sur la journée d’étude Chaire Schengen de novembre 2019 «PASSEURS D’HOSPITALITÉ, LES MOBILISATIONS CITOYENNES AUX FRONTIÈRES » – Les vidéos de la journée du 14 novembre

De Calais à Riace, de nombreuses initiatives portées par des citoyen-ne-s se développent pour venir en aide aux personnes migrantes. Organisée autour de la projection du film documentaire La Vallée, consacré aux mobilisations qui ont lieu dans la vallée de La Roya, et de la présentation de recherches universitaires, cette journée d’étude, qui s’inscrit dans le cadre de la chaire Schengen d’Alliance Europa, a interrogé les dynamiques d’engagement envers la cause des migrants, la place du droit dans ces mobilisations ainsi que le processus de criminalisation des migrants et de leurs soutiens.

Cette journée d’étude avait pour objet de mettre l’éclairage sur les mobilisations citoyennes en faveur des migrants.

Elle s’est déroulée en deux temps :

1/ Projection du film documentaire La Vallée au cinéma Le Katorza le mercredi 13 novembre 2019 à 20h30. Ce documentaire, réalisé par Nuno Escudeiro, porte sur la mobilisation des habitants de La Roya en faveur des migrants et a été diffusé en présence de protagonistes du film (Elisabetta Panneli Taspell, membre de la Roya Citoyenne et Zia Oloumi, avocat au barreau de Paris et de Nice). Cette projection a été suivie d’un débat et d’échanges entre le public, venu en nombre assister à cette projection, et les protagonistes présents.

2/ Le jeudi 14 novembre 2019 (9h-12h30), une présentation de travaux de recherche était organisée sur le campus universitaire autour de trois axes : sociologie de l’engagement militant auprès des migrants ; criminalisation des migrants et de leurs soutiens ; usages du droit dans les mobilisations. Trois chercheurs sont intervenus :

  • Annalisa Lendaro, sociologue, chargée de recherche au CNRS, CERTOP « Avocat.e.s dans la tourmente? Tensions et connivences autour du “délit de solidarité” »
  • Luca Giliberti, doctorant en sociologie à l’Université de Gênes et l’Université Côte d’Azur – URMIS « La criminalisation de la solidarité envers les migrants à la frontière franco-italienne. Entre l’humanitaire et le politique »
  • Estelle d’Halluin, sociologue, maître de conférences à l’université de Nantes, CENS  « “Crise de l’accueil” de 2015 et dynamiques d’engagement bénévole auprès des réfugiés (une enquête franco-britannique) »

 

Vous pouvez visionner les vidéos des trois interventions ci-dessous.

Les vidéos

Vidéo – Annalisa Lendaro -Avocat.e.s dans la tourmente ? Tensions et connivences autour du « délit de solidarité »

Annalisa Lendaro est sociologue, chargée de recherche au CNRS, CERTOP et est intervenue sur le sujet Avocat.e.s dans la tourmente ? Tensions et connivences autour du « délit de solidarité » dans le cadre de la journée d’étude « Passeurs d’hospitalité, les mobilisations citoyennes aux frontières » de la Chaire Schengen qui s’est déroulée le 14 novembre 2019 à […]

Vidéo – Luca Giliberti « La criminalisation de la solidarité envers les migrants à la frontière franco-italienne. Entre l’humanitaire et le politique »

Luca Giliberti est doctorant en sociologie à l’Université de Gênes et l’Université Côte d’Azur – URMIS et est intervenu sur « La criminalisation de la solidarité envers les migrants à la frontière franco-italienne. Entre l’humanitaire et le politique » dans le cadre de la journée d’étude « Passeurs d’hospitalité, les mobilisations citoyennes aux frontières » de la Chaire Schengen […]

Vidéo – Estelle d’Halluin « Crise de l’accueil de 2015 et dynamiques d’engagement bénévole auprès des réfugiés »

Estelle d’Halluin est sociologue, maître de conférences à l’Université de Nantes, CENS, spécialiste des politiques d’immigration et est intervenue sur la « Crise de l’accueil de 2015 et dynamiques d’engagement bénévole auprès des réfugiés » dans le cadre de la journée d’étude « Passeurs d’hospitalité, les mobilisations citoyennes aux frontières » de la Chaire Schengen qui s’est déroulée le […]

Les organisateurs

Estelle d’Halluin

Maître de conférence en sociologie, au CENS à l' Université de Nantes, spécialiste des politiques d'immigration

Maître de conférences en sociologie à l’Université de Nantes, Estelle d’Halluin mène des recherches depuis les années 2000 sur les politiques d’immigration, croisant sociologie politique du droit, de la santé et des mobilisations. Son approche empirique est fondée sur l’analyse d’archives, l’entretien et l’ethnographie. Elle participe actuellement à plusieurs programmes de recherche sur les politiques d’asile. Elle est membre du projet ARRECO et du programme EFAA Exploring the frames of altruistic action. A comparative analysis of volunteers’ engagement in British and French pro-asylum charities, financé par l’ESRC.

  • Coopération avec Alliance Europa

Estelle est membre du projet ARRECO (Accueil et Relocalisation des réfugiés en Europe : catégorisation et opérationnalisation) et responsable pédagogique de la formation continue « Demandeurs d’asile, réfugiés, migrants: quel accueil? »

Elise Roullaud

Post-doctorante au sein de la Chaire Schengen dont le titulaire est Yves Pascouau.

Docteure en sciences politiques de l’université Lumière-Lyon2, ses recherches portent sur la construction de l’espace politique européen.

Son post-doctorat est financé par le LABEX EHNE et l’Université Bretagne Loire.

Alliance Europa

Programme multi partenarial porté par l'Université de Nantes

Il vise à créer un pôle d’excellence en sciences humaines et sociales sur l’étude des défis sociétaux, culturels et politiques que doit relever l’Europe en crise face aux processus de mondialisation.

Université de Nantes

L’université de Nantes propose des formations de la licence au master et des projets de recherche d’excellence sur le thème de l’Europe dans de très nombreuses disciplines des sciences humaines et sociales.

Elle porte l’institut d’études européennes et globales qui met en œuvre le programme Alliance Europa.

http://www.univ-nantes.fr

Cinéma Katorza

Cinéma nantais classé Art et Essai Recherche Europa Cinéma

Le KATORZA s’est ouvert à Nantes en 1920 à l’initiative de Salomon KETORZA, qui jusque là pratiquait du cinéma itinérant, se déplaçant d’une ville à l’autre avec son propre train. Situé au coeur du centre ville, près de l’opéra Graslin, ses 6 écrans (325, 170, 144, 90, 87 et 70 places) diffusent prioritairement le cinéma d’art et essais et de recherche, le cinéma européen et les films étrangers en version originale sous-titrée.

Point du Jour

Distribution internationale de films documentaires et de reportages pour la télévision.

Plus d’information sur le site internet.