La Présidence française du Conseil de l’UE – Interviews d’Arnauld LECLERC

A l’occasion du lancement de la Présidence française du Conseil de l’Union européenne, Arnauld Leclerc – titulaire de la Chaire Jean Monnet TEN Europa et professeur de sciences politiques – est interrogé par les médias : qu’est-ce que la PFUE ? quels enjeux ? … Retrouvez ses interventions récentes sur cette page.

Depuis le 1er Janvier 2022, la France exerce la Présidence du Conseil de l’Union européenne (ou PFUE) et ce, pour une durée 6 mois.

« Cette institution qui réunit les ministres des États membres par domaine d’activité est, avec le Parlement européen, le co-législateur de l’UE. Dans la procédure législative ordinaire, les deux institutions amendent les propositions faites par la Commission européenne. Au nom des 27 États membres, la France préside donc l’une des sept institutions de l’UE et l’une des quatre principales, constituant le carré institutionnel. La présidence du Conseil de l’Union européenne a pris une importance capitale dans une Union élargie qui rend de plus en plus difficile la recherche des compromis, rôle majeur d’une présidence. » – (touteleurope.fr)

Recherche de compromis, présidence des réunions du Conseil de l’Union, impulsion de nouvelles priorités politiques… le rôle de la Présidence tournante du Conseil est multiple et pas toujours facile à appréhender. Ces quelques interventions d’Arnauld Leclerc – titulaire de la Chaire Télos, Ethos, Nomos de l’Europe et professeur de sciences politiques – permettent d’apporter quelques éclairages utiles à ce sujet ! 

 

(Cette page sera alimentée durant toute la présidence.)

 


05/01/2022

 

RCF RADIO (Émission : « Je pense donc j’agis ») – 05/01/2022

UNION EUROPÉENNE : C’EST AU TOUR DE LA FRANCE

 

 

PODCAST à écouter en suivant ce lien

 


10/12/2021

 

EURONEWS :Interview du 10/12/2021

3 ÉPISODES POUR COMPRENDRE LA PFUE

 

 

  Épisode 1/3 : La présidence française du Conseil de l’UE, c’est quoi ?

 

 

«  une présidence ça consiste surtout à essayer de pousser les compromis entre les uns et les autres, à avancer un ou deux dossiers et surtout à donner de la visibilité »

– Arnauld LECLERC

 

 

 

 

 

  Épisode 2/3: Qui se cache derrière la présidence française du Conseil de l’UE ?

 

 

« il y aura des événements dans tous les sens avec parfois des politiques qui viendront, d’autant qu’on est en campagne. Mais c’est toute une action de l’ensemble des acteurs de la société qui sont intéressés par les actions européennes. Ce n’est pas juste un travail institutionnel des organes gouvernementaux, c’est beaucoup plus large que ça. »

– Arnauld LECLERC

 

 

 

  Épisode 3/3: En 2022, une présidence européenne comme les autres ?

 

 

« L’idée que la Présidence puisse interférer avec une élection majeure d’un État, est relativement fréquente et la France l’a déjà connu en 1995 […] Cela ne veut pas dire que ce changement d’exécutif implique une discontinuité radicale. […] La donne nouvelle, peut-être, est que dans cette élection, il y a aussi des candidats en France qui marquent une rupture très forte sur la question européenne. »

– Arnauld LECLERC

 

 

 

 

Arnauld Leclerc

Professeur de science politique à l’Université de Nantes et directeur de la Maison des Sciences de l’Homme Ange-Guépin de 2015 à 2020. Titulaire de la chaire Jean Monnet Télos, Ethos, Nomos Europa. Coordinateur de l'Axe 1 d'Alliance Europa " Gouverner l'Europe dans la mondialisation"

Arnauld Leclerc, membre du Laboratoire Droit et Changement Social (Unité Mixte de Recherche CNRS/Université n°6297) est spécialiste de théorie politique appliquée à l’Europe. Il dirige le master 2 science politique de l’Europe et a créé en 2011 une licence sélective originale dédiée à l’étude pluridisciplinaire de l’Europe. Ses enseignements relèvent tous des études européennes et contribuent à la fois à la vitalité de ce champ, aux débats sur les questions européennes par ses nombreuses participations à des débats publics et l’organisation de nombreux événements scientifiques et extra-académiques. Il est président de Euradio, radio école spécialisée sur les questions européennes, accueillant chaque année des étudiants de toute l’Europe et diffusant en plusieurs langues.

Coordinateur du projet de la Chaire de Philosophique de l’Europe dirigée par le philosophe Jean-Marc Ferry, il est l’auteur de plusieurs ouvrages collectifs dont Les intellectuels et le pouvoir. Déclinaisons et mutations aux Presses Universitaires de Rennes (2012), Conclusion : La citoyenneté européenne en temps de crise (2016) et L’Europe : crise et critique aux Presses de l’Université de Paris-Sorbonne (2017) et Du mot au concept. La démocratie comme intellectualisation de la dispute sociale (2017),  L’Europe face au défi des religions : construire un espace public par-delà la sécularisation (2017) Ses thèmes de recherche portent sur la Philosophie de l’Europe, la théorie de la démocratie et la Philosophie de l’Université.

Voir la page de la Chaire « Télos Ethos Nomos de l’Europe »