Chaque année, on estime que 360 000 personnes se noient en mer

Interview radiophonique sur Radio Canada d’Emilie Lenain, doctorante en droit international à l’Université d’Angers sur le programme « Accueil et la relocalisation des réfugiés en Europe : catégorisation et opérationnalisation (ARRECO) » à l’occasion du Congrès mondial sur le sauvetage en mer.

« Bien que je sois juriste et que je m’intéresse davantage aux lois, les techniques de sauvetage de masse sont très importantes pour sauver le plus de personnes possible. Les traversées en mer vont se poursuivre dans les années à venir donc se sont des questions cruciales. »

Émilie Lenain, doctorante en droit international à l’université d’Angers, France de passage à Vancouver pour le congrès secours maritime.

 

Écoutez l’interview sur ce lien

L'auteur

Emilie Lenain

Doctorante en droit international à l'Université d'Angers

Accueillie au Centre Jean Bodin à l’Université d’Angers, Emilie Lenain prépare une thèse en droit international sur « L’accueil des réfugiés en Europe : étude comparée des systèmes juridiques », sous la direction de Bérangère Taxil (Centre Jean Bodin, Université d’Angers) et Estelle d’Halluin (CENS, Université de Nantes) dans le cadre du projet ARRECO d’Alliance Europa.