Daniela Heimpel reçoit le Prix Jean Monnet 2018

Le Centre Jean Monnet Montréal offre deux prix pour récompenser l’excellence dans les études européennes.

Le Centre Jean Monnet de Montréal a décerné le Prix Jean Monnet 2018 à Daniela Heimpel, doctorante en science politique à l’Université de Nantes (Chaire de Philosophie de l’Europe) et à l’Université de Montréal (cotutelle internationale).

Daniela Heimpel prépare une thèse en théorie politique sur la question de l’éducation à la citoyenneté européenne. Ses intérêts de recherche plus larges incluent l’intégration européenne, l’éducation civique, la citoyenneté, la démocratie et le pluralisme. Elle co-dirige actuellement avec Saaz Taher un ouvrage collectif sur « Les défis du pluralisme » (à paraître en 2018) et a publié, l’année dernière, l’article « Former le citoyen européen? Réflexions sur le concept d’éducation civique dans le cadre de l’intégration politique transnationale de l’Europe » dans Eurostudia.

 

Vous pouvez trouver plus d’information sur les Prix Jean Monnet ici

Daniela Heimpel

Doctorante en science politique à l’Université de Nantes et à l’Université de Montréal, Canada.

Au sein du laboratoire DCS de l’Ecole doctorale Droit, Economie-Gestion, Sociétés, Territoires, Daniela Heimpel prépare une thèse en co-tutelle avec l’Université de Montréal portant sur « Enseigner l’Europe ? Défis, potentiel et limites d’une éducation à la citoyenneté européenne » sous la direction d’Arnauld Leclerc et Jean-Marc Ferry pour l’Université de Nantes et Magdalena Dembinska pour l’Université de Montréal (bourse de la Friedrich Ebert Stiftung, Allemagne).

Depuis 2015, Daniela Heimpel est intégrée à l’équipe de la Chaire de Philosophie de l’Europe dont elle fut l’assistante avant de devenir associée au titre de ses recherches sur la citoyenneté européenne et sur le fonctionnement de l’espace public européen. Depuis septembre 2017, elle est en séjour de recherche en tant que visiting student au European University Institute, Department of Political and Social Sciences, Italie, sous supervision du professeur Rainer Bauböck.