Entretien avec Jean-Marc Ferry sur le revenu universel

Inconditionnel et cumulable, le revenu universel porte une conception de la justice différente de celle aujourd’hui à l’œuvre.

« Le revenu universel n’est pas un droit social issu de la redistribution »

Les Dossiers d’Alternatives Économiques n°10 Juin 2017
Propos recueillis par Philippe Frémeaux

 

A quelle conception de la justice le revenu universel renvoie-t-il ?

Commençons par une définition : le revenu universel est un revenu de base, versé à chaque individu, cumulable avec d’autres revenus, et inconditionnellement exigible par tout citoyen, qu’il soit actif ou chômeur, étudiant, retraité, homme ou femme au foyer. Il se justifie par le fait que chacun doit bénéficier du minimum nécessaire pour vivre dignement. Mais est-ce juste ? Répondre à la question appelle un détour de réflexion sur deux modes de justification des revenus qui cohabitent aujourd’hui : les conceptions contributiviste et égalitariste.

Lire l’entretien complet

Jean-Marc Ferry

Philosophe, professeur des Universités

Jean-Marc Ferry est titulaire de la Chaire de Philosophie de l’Europe de l’Université de Nantes à la Maison des Sciences de l’Homme de Nantes depuis sa fondation en 2011. Il est professeur honoraire en science politique et philosophie morale à l’Université libre de Bruxelles, docteur honoris causa de l’Université de Lausanne (2000) et de l’Université Saint-Louis de Bruxelles (2017), ancien boursier de la fondation Alexander von Humboldt (Bonn). Il est membre, notamment, de la Fondation Jean Monnet, du groupe Spinelli pour l’Europe, et de l’Observatoire Européen des Politiques Universitaires. Jean-Marc Ferry est Commandeur de l’ordre de Léopold et Grand Officier de l’ordre de Léopold II (Belgique), Médaille d’or de l’Académie d’Agriculture de Paris. En 1995, l’Académie française lui décerne le Prix La Bruyère pour l’ensemble de son œuvre. Son œuvre fut couronnée à deux reprises par l’Institut de France : Prix La Bruyère de l’Académie française, en Philosophie, Morale, Sociologie, « pour l’ensemble de l’œuvre » (1995) ; prix Louis Marin de l’Académie des Sciences morales et politiques, pour La Question de l’Etat européen (2001).

Il a publié, à ce jour, une trentaine d’ouvrages, quelque deux cent cinquante articles de revues, chapitres d’ouvrages collectifs, entretiens et rapports d’expertise dont beaucoup traitent des questions européennes.

Il dirige la collection Humanités aux Éditions du Cerf (Paris) et la collection La Pensée élargie aux Éditions Le Bord de l’Eau. Il co-dirige avec Nathalie Zaccaï-Reyners la collection Philosophie et société aux Éditions de l’Université Libre de Bruxelles et, avec Alain Renaut, la collection Philosophie appliquée aux Presses Universitaires de Paris Sorbonne. Son dernier ouvrage s’intitule La Raison et la foi. Une philosophie de la religion. Parmi ses ouvrages les plus importants, rappelons Les Puissances de l’expérience (1991), Philosophie de la communication (1994), L’Ethique reconstructive (1996), La Question de l’Etat européen (2000), De la Civilisation (2001), Valeurs et normes (2002), La Question de l’Histoire (2002), Les Grammaires de l’intelligence (2004), Europe, la voie kantienne (2005), La Religion réflexive (2010), La république crépusculaire (2010), La Raison et la Foi (2016).

Il est également promoteur du concept de l’Allocation Universelle.

http://users.skynet.be/sky95042

https://www.amazon.fr/-/e/B004N55X78

Lire le CV de Jean-Marc Ferry