Conférence « La place de la culture dans la construction européenne »

Conférence

Jeudi 12 avril 2018, 16h00 – 18h30

Lieu: Amphithéâtre Germaine Tillion, Université d’Angers
Intervenant: Jean-Christophe Barbato, Laboratoire Droit et Changement Social (DCS), Université de Nantes

Résumé:

« Si c’était à refaire, je commencerai par la culture » aurait dit Jean Monnet. Il y a là l’écho d’un regret, celui d’une Europe qui s’est principalement fondée sur des réalisations techniques et économiques. La culture apparaît en effet historiquement comme un parent pauvre. Cette situation est d’autant plus difficile à comprendre qu’avec les promesses de paix et de prospérité, l’existence d’un héritage culturel commun constitue l’une des raisons justifiant le projet européen. Si elle a dans premier temps été discrète et réduite, l’action culturelle européenne n’a cependant jamais été inexistante et s’est affirmée au fil du temps. L’Union européenne a développé un ensemble d’instruments originaux qui répondent à sa spécificité, celle d’une union d’Etats souverains et qui a pour devise l’unité dans la diversité. Face à la défiance parfois suscitée par l’Union, cette politique culturelle relève de la nécessité. Comme l’a écrit Jacques Derrida: « il n’est pas d’ambition politique qui ne soit précédée d’une conquête des esprits : c’est à la culture qu’il revient d’imposer le sentiment d’une unité, d’une solidarité européenne » Cette conférence, organisée dans le cadre de la Chaire Jean Monnet Droit et politique de la culture de l’Union européenne,  vise à présenter dans une perspective à la fois analytique et critique  l’évolution de la place accordée à la culture dans la construction européenne, les moyens mis en œuvre par les institutions et les axes de leur politique. Comment tout en valorisant simultanément le patrimoine commun et la diversité, l’on s’efforce de bâtir une Europe de la culture et l’Europe par la culture.

Cette conférence est organisée dans le cadre de la Chaire Jean Monnet, Droit et Politique de la culture

Partenaires

Programme Jean Monnet

Créé en 1989, le programme Jean Monnet vise à stimuler l'excellence dans l'enseignement et la recherche sur l'Union européenne, dans le monde entie

Créé en 1989, le programme Jean Monnet vise à stimuler l’excellence dans l’enseignement et la recherche sur l’Union européenne, dans le monde entier.

Intégré au programme Erasmus + depuis 2014, le programme soutient plusieurs types d’actions : des chaires, centres d’excellence ou modules d’enseignement Jean Monnet, mais aussi des projets et des groupes de recherche multilatéraux.

Une Chaire Jean Monnet est attribuée pour une durée de 3 ans à un professeur d’université spécialisé dans les études sur l’Union européenne, qui reçoit un soutien maximal de 50 000 euros de la Commission européenne pour la mise en œuvre de ses activités d’enseignement et de recherche.

Pour plus d’informations sur le programme Jean Monnet, ses objectifs et les activités financées, nous vous invitons à consulter le site de l’agence Erasmus+ France éducation formation et le site de l’EACEA.

http://eacea.ec.europa.eu/erasmus-plus/actions/jean-monnet_fr

Jean-Christophe Barbato

Professeur agrégé de droit public à l'Université de Nantes, auteur d’une thèse intitulée « La diversité culturelle en droit communautaire. Contribution à l’analyse de la spécificité de la construction européenne ».

Ses travaux portent principalement sur le droit et la politique de la culture de l’Union européenne. A ce titre, il a participé à des conférences en France et à l’étranger (Bruxelles, Saint Pétersbourg) et est expert sur ces questions pour le F.R.S.-FNRS Belge.

Il a rédigé de nombreux écrits portant sur le droit et la politique de la culture de l’UE et notamment un fascicule « culture » pour le répertoire Dalloz en collaboration avec Jack Lang. Il a également co-organisé en juin 2015 un colloque international au Petit Palais à Paris consacré à l’ « Européanisation et à l’internationalisation du droit des musées » avec le soutien du Louvre.

Au sein de l’Université de Nantes, il dirige la mention Études européennes et internationales et co-dirige le M1 Droit Européen et international et le M2 Droit de l’UE. Il est membre du Laboratoire Droit et Changement Social (DCS).

 

http://www.univ-nantes.fr/barbato-jc