Appel à communications – Euroscepticisme et droits humains au Royaume-Uni

Charlotte Barcat et Annie Thiec, Maîtres de conférences en civilisation britannique à l’Université de Nantes, organisent un colloque qui examinera les liens entre euroscepticisme et protection des droits humains au Royaume-Uni.

Le Human Rights Act, entré en vigueur il y a 20 ans, a été depuis souvent attaqué par les Conservateurs, qui ont à plusieurs reprises promis son abrogation à partir de 2010.

Depuis 2016, les arguments mis en avant par les partisans du « Brexit » ont confirmé que la volonté de s’émanciper de la tutelle des institutions européennes en matière de droits humains s’inscrivait dans un mouvement eurosceptique qui précède et dépasse le seul cadre du Human Rights Act. En outre, les débats publics sur l’impact de la sortie éventuelle de l’UE sur la protection des droits humains mettent en évidence des désaccords profonds à propos du fonctionnement des institutions nées de la dévolution et posent des questions de gouvernance et de démocratie. Les divergences sur la question des droits humains représentent-elles une menace de plus pour l’Union entre les quatre nations du Royaume-Uni, déjà mise à mal par le « Brexit » ? Dans quelle mesure l’adhésion à la CEDH et le Human Rights Act ont-ils renforcé la protection des droits humains au Royaume-Uni, et quel pourrait être l’impact de leur éventuel remplacement par une charte britannique des droits fondamentaux ?

Parmi les thématiques pouvant être abordées :

  • L’euroscepticisme et la question de la souveraineté du parlement britannique face à la législation européenne sur les droits humains
  • Les enjeux politiques du débat sur les droits humains en Écosse, en Irlande du Nord, au pays de Galles ou pour l’Union
  • La question des droits humains dans le discours eurosceptique au Royaume Uni
  • La genèse, le bilan et l’avenir du Human Rights Act au Royaume Uni
  • Les enjeux pour l’Union et pour les droits humains au Royaume Uni d’une Charte britannique des droits fondamentaux
  • L ’impact des décisions de la Cour européenne des droits de l’homme (avant et/ou après le Human Rights Act ) sur la perception de la CEDH au Royaume Uni
  • Le Royaume Uni , la Charte des Droits Fondamentaux de l’UE et/ou la Cour de Justice de l’UE

Organisatrices

CRINI

Centre de recherches sur les identités nationales et l’interculturalité, EA 1162 (UN)

L’équipe du CRINI réunit sous le signe d’une double interdépendance des recherches en civilisation, linguistique et littérature, menées sur plusieurs aires culturelles couvertes par les enseignants-chercheurs des différents départements de l’UFR. Le CRINI s’est donné pour objet, à travers de nombreux travaux et colloques, l’élucidation des spécificités/identités culturelles nationales et de leurs interférences/interactions. Il bénéficie de l’apport d’un réseau important de chercheurs étrangers régulièrement associés à ses activités.

http://www.crini.univ-nantes.fr/

Université de Nantes

L’université de Nantes propose des formations de la licence au master et des projets de recherche d’excellence sur le thème de l’Europe dans de très nombreuses disciplines des sciences humaines et sociales.

Elle porte l’institut d’études européennes et globales qui met en œuvre le programme Alliance Europa.

http://www.univ-nantes.fr