Appel à communications « Le Human Rights Act, 20 ans après son adoption au Royaume-Uni : quel bilan et quelles perspectives à l’aube du Brexit ? »

Charlotte Barcat et Annie Thiec, Maîtres de conférence en civilisation britannique et chercheuses au sein du CRINI à l’Université de Nantes, organisent le 26 et 27 Avril 2019 un colloque international à Nantes.

C’est dans un contexte très particulier que le Human Rights Act, qui a intégré la Convention européenne des droits de l’homme (CEDH) dans le droit britannique en 1998, s’apprête à célébrer ses vingt ans d’existence. Décriée par le Parti conservateur dès son entrée en vigueur en octobre 2000, la loi sur les droits de l’homme semble désormais bénéficier d’un sursis inattendu : le projet du Parti conservateur visant à l’abroger et à la remplacer par une charte des droits britannique (British Bill of Rights) a en effet été éclipsé depuis l’été 2016 par la question de la sortie de l’Union européenne, devenue prioritaire pour le gouvernement de Theresa May.

Parmi les thématiques pouvant être abordées :

  • La genèse, le bilan et l’avenir du Human Rights Act au Royaume-Uni
  • L’idée d’une charte des droits fondamentaux britannique (enjeux pour l’Union et les droits de l’homme au Royaume-Uni) ?
  • Les décisions de la Cour européenne des droits de l’homme (avant et/ou après le Human Rights Act) et leur impact sur la perception de la CEDH au Royaume-Uni
  • Les enjeux du Human Rights Act en Écosse, en Irlande du Nord ou au pays de Galles
  • L’euroscepticisme et la question de la souveraineté du parlement britannique face à la législation européenne sur les droits de l’homme
  • Comparaison avec l’intégration de la CEDH dans l’appareil législatif d’autres pays européens

Les deux langues de communication du colloque seront le français et l’anglais.
Les propositions de communication (500 mots maximum) sont à envoyer à Charlotte Barcat (charlotte.barcat@univ-nantes.fr) ou à Annie Thiec (annie.thiec@univ-nantes.fr) pour le lundi 7 janvier 2019.

Organisateurs

Charlotte Barcat

Maîtresse de Conférences en civilisation britannique, membre du CRINI, à l’université de Nantes.

Thématiques de recherche :

Irlande du Nord, Bloody Sunday, enquêtes publiques, gestion du passé conflictuel, mémoire collective, mémoire officielle de l’Etat britannique

Charlotte Barcat développe le projet de recherche  » Le rôle de l’Europe dans le processus de paix en Irlande du Nord : politiques juridiques, économiques et transformations identitaires » avec le soutien d’Alliance Europa.

Charlotte Barcat est également trésorière de la Société Française d’Etudes Irlandaises

En savoir plus >>

CRINI

Centre de recherches sur les identités nationales et l’interculturalité, EA 1162 (UN)

L’équipe du CRINI réunit sous le signe d’une double interdépendance des recherches en civilisation, linguistique et littérature, menées sur plusieurs aires culturelles couvertes par les enseignants-chercheurs des différents départements de l’UFR. Le CRINI s’est donné pour objet, à travers de nombreux travaux et colloques, l’élucidation des spécificités/identités culturelles nationales et de leurs interférences/interactions. Il bénéficie de l’apport d’un réseau important de chercheurs étrangers régulièrement associés à ses activités.

http://www.crini.univ-nantes.fr/

Université de Nantes

L’université de Nantes propose des formations de la licence au master et des projets de recherche d’excellence sur le thème de l’Europe dans de très nombreuses disciplines des sciences humaines et sociales.

Elle porte l’institut d’études européennes et globales qui met en œuvre le programme Alliance Europa.

http://www.univ-nantes.fr