La 1ère édition du module interdisciplinaire commun portant sur l’Europe en crise dans la mondialisation et lancé à la rentrée 2017/2018 s’est clôturée vendredi 8 décembre 2017 par un grand rassemblement de tous les étudiants ayant suivi le cours. Celui-ci s’est déroulé à la Faculté de droit de l’Université de Nantes, en présence de quelques 130 étudiants issus de 10 parcours de Master des université de Nantes, Angers et du Mans.

Déroulement:

Les étudiants avaient le choix entre deux sous-thématiques (« l’idée d’Europe en question » et « l’Europe, terre d’exil et de migrations »), chacune déclinée en 10 séquences pédagogiques (capsules vidéo et QCM) mises en ligne sur la plateforme Extradoc. Ils ont ensuite constitué des groupes et réalisé des productions sur un sujet et un format de leur choix. Dans chaque Master, les étudiants ont évalué les productions de tous les groupes et choisi un travail qui a été présenté vendredi dernier.

Au total, 10 productions (1 par master) ont été soumis à un jury composé de nos partenaires de la société civile:

  • Laurence Aubron, Directrice d’antenne, EuradioNantes
  • Philippe Malinge, Vice-président de la Maison de l’Europe à Nantes
  • Jean-Marc Minier, Président de la Maison de l’Europe à Angers
  • Marie-France Mailhos, présidente de l’association européenne de l’éducation

4 prix ont été remis aux groupes suivants:

L’Europe en classe à l’ère du numérique – Nantes Digital Week – 19 septembre

En partenariat avec l’atelier CANOPE et le LIPE (Laboratoire d’Innovation Pédagogique sur l’Europe), nous proposons une table-ronde qui visera à mettre en lumière des initiatives et des projets qui s’appuient sur le numérique pour aborder l’Europe en classe, tant en matière de contenu d’enseignement qu’en matière de dispositifs d’échanges ou de promotion de l’innovation pédagogique.

En quête d’Europe 20/06/2018 Le multilinguisme dans l’Europe contemporaine

« La langue de l’Europe, c’est la traduction. » Cette formule attribuée à l’écrivain, chercheur et traducteur Umberto Eco résume bien l’état linguistique de l’Europe contemporaine. Les 24 langues officielles de l’Union européenne peuvent en attester. Si cette situation n’est pas nouvelle, l’économie de la connaissance et la révolution numérique permettent à deux phénomènes d’émerger de façon […]